Onze candidats, cinq invités, une couronne

Lundi soir, cinq candidats à la présidentielle vont débattre sur TF1 et LCI . Une première. Jamais un tel débat n’avait eu lieu avant le premier tour des élections. Seuls Emmanuel Macron, François Fillon, Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon et Marine Le Pen seront présents. Dès cette annonce, les autres candidats se sont étonnés de ne voir leur nom  figurer sur la liste des invités.Nicolas Dupont-Aignan, de Debout la France, a déposé un recours au Conseil d’État pour pouvoir participer à ce débat. Ce dernier a assuré que la chaîne mettait à mal le pluralisme de la vie politique. Cependant, sa demande a échoué car le Conseil considère que la présence des autres candidats lors du 20 heures peut remplacer leur présence au débat, en ce qui concerne le respect du temps de parole. Le candidat dénonce « un viol de la démocratie »

« Le CSA n’a pas porté d’atteinte grave et manifestement illégale au pluralisme de l’expression des courants de pensée et d’opinion »

La rédaction d’Explicite, fondée par d’anciens journalistes d’Itélé, vont également organiser un débat le même jour, le 20 mars, mais à 19 heures. Ce débat sera à suivre sur le compte Twitter et Facebook de la rédaction. Les invités seront les oubliés du débat de TF1 et LCI.

De nouvelles règles pour un nouveau débat

L’évènement a été préparé de façon minutieuse, rien n’est laissé au hasard, notamment pour les couleurs. Toutes les couleurs politiquement connotées sont évitées, ni de rouge ni de bleu. Le plateau sera donc beige et gris!

Le public sera composé de 420 personnes dont 180 soutiens politiques. Ils seront assis en fonction du placement de leur candidat. Ces derniers connaissent les questions depuis le 3 mars, date d’une réunion entre TF1 et les équipes politiques. Entre l’économie, l’international et la société,  chaque prétendant aura deux minutes pour répondre mais à partir d’une minute trente, les autres invités pourront l’interpeller. Le but pour la chaîne? Permettre un maximum d’échanges mais surtout provoquer de réelles tensions politiques. Pour rentabiliser cet événement, il va falloir compter sur l’audience et le public doit être au rendez-vous. Ce débat doit véritablement lancer la campagne sur le fond, explique  Philippe Morand, de TF1. L’idée est de susciter un maximum d’échanges. »

« Quel président voulez-vous être? »

Pour introduire ce débat, les cinq invités auront également une minute trente pour répondre. L’ordre des réponses a été tiré au sort. François Fillon pourra commencer alors que Benoit Hamon conclura cette partie. Cet ordre ne sera pas valable pour la conclusion du débat. Ce dernier devrait durer deux heures trente au maximum. Pour la fin, François Fillon sera interrogé au début alors qu’Emmanuel Macron aura le dernier mot de ce premier débat entre candidats à la présidentielle.

D’autres débats devraient avoir lieu par la suite: le 4 avril pour les chaînes d’informations en continue mais aussi le 20 avril sur le service public et France 2. La surprise viendrait d’un possible débat entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron uniquement. Si rien n’est encore officiel, les deux candidats auraient donné leur accord.

Charlotte Lairé