Le « Dernier bar avant la fin du monde » fait sa bière maison

L’établissement à l’univers geek et aux multiples références à la culture populaire vient de sortir sa seconde bière artisanale, la Big Damn Heroes. Une nouvelle bière qui s’est rapidement encrée dans l’ADN du bar.

Après avoir lancé début septembre sa première bière artisanale, le « Dernier bar avant la fin du monde » a sorti son deuxième breuvage maison : la Big Damn Heroes. Quel intérêt pour le lieu ? «  Pour nous, c’est une opportunité de pouvoir faire notre propre bière  », explique Benjamin Gervaize, directeur de l’établissement. Conçue avec la brasserie L’Être à Paris, cette bière légère troque la carotte de la première création pour le riz rouge, qui en devient le composant principal. Un choix original qui met à l’honneur la culture asiatique et le monde futuriste de la série télévisée Fire Fly. «  Nous voulions mettre en avant le fait que des produits non-affiliés à la culture geek puissent se retrouver ici, et avec cette référence fantastique c’est chose faite.  »

27946708_10156278630951661_1719271499_o.jpg
Bière blanche à base de riz rouge, la Big Damn Heroes connait un franc succès

«  En 3 semaines, 10 fûts sont partis !  »

Produite en série limitée, la Big Damn Heroes a rapidement séduit la clientèle. «  En 3 semaines, 10 fûts sont partis !  », sourit Benjamin, ajoutant que cette bière «  a été victime de son succès  ». Alors que les stocks de Big Damn Heroes diminuent au fil des soirées, le Dernier Bar avant la fin du monde réfléchit déjà à sa prochaine création. «  Cette deuxième bière était plutôt légère, la suivante pourrait être plus relevée  », conclut-il.

Article initialement publié dans La Voix du Nord