Le Nord Pas de Calais dans la course au concours Elite

   Le samedi 10 mars dernier, la galerie marchande du centre commercial Euralille a accueilli le concours Elite Model Look pour les pré-sélections de son casting. Treize jeunes filles et six garçons ont été sélectionnés pour participer au casting national, à Paris, le 8 septembre prochain.

   Pour sa 35ème édition, la célèbre agence de mannequin Elite organise son concours international de mannequin. Cette année, le concours s’est arrêté dans cinq villes de France pour sélectionner ses futurs modèles. Des passants intrigués mais un défilé applaudi et salué, Lille a inauguré le casting, le 10 mars dernier. Véritable tremplin pour commencer une carrière prestigieuse dans le mannequinat, des milliers de jeunes de 14 à 22 ans s’y présentent chaque année.

   Plus de 300 jeunes filles et garçons ont tenté leur chance à Euralille pour cette occasion. Au final, 19 participants, 13 filles et 6 garçons, ont été sélectionnés pour poursuivre l’aventure vers le casting national. Tous espèrent remporter la signature d’un contrat avec la célèbre agence et l’opportunité de suivre les pas de Cindy Crawford, Gisèle Bundchen ou la célèbre miss nordiste Camille Cerf dans le milieu du mannequinat. Ouvert aux garçons depuis l’édition de 2014, on retrouve deux Lillois parmi les sélectionnés : Ignacioa (19 ans) et Victor, doyen (22 ans) de cette sélection nationale. La Roncquoise Chloé (14 ans) est la plus jeune des candidats qualifiés et partage son expérience et son ressenti.

25057.jpg
Défilé des participants au concours – Photo © Studio Julke

Quelles sont les motivations qui t’ont poussée à tenter l’aventure Elite ?

« Je n’osais pas me présenter initialement, mais ma famille et mes amis m’y ont encouragé. Je me suis dis que ça ne pouvait qu’être bénéfique et que ça serait une expérience intéressante pour moi, histoire d’avoir une première approche avec le milieu »

Depuis quand et d’où te vient l’intérêt pour le milieu du mannequinat et de la mode ?

« J’ai toujours aimé la mode, son histoire, l’évolution des tops model, regarder leurs photos, leurs poses, leurs techniques etc… Je lis pas mal de magazine de mode et je voudrai travailler dans le milieu »

Comment s’est déroulée la sélection ?

« En arrivant au casting, on nous a d’abord mesuré et pris nos mensurations pour respecter les critères de beauté de la sélection. Par exemple les filles doivent faire 1,72 m minimum. Ensuite, on a défilé deux fois de suite devant le jury, les uns après les autres. Une fois fini, on a dû passer un test de photogénie, en faisant un petit shooting photo en studio. Et on a fini avec un petit entretien pour présenter nos motivations ».

25056.jpg
Le jury juge la prestance et le physique des candidats – Photo © Studio Julke

Que pense ton entourage de cette aventure quant à ton jeune âge ?

« Ma famille est mitigée mais je suis globalement soutenue. C’est vrai que mon âge fait jeune mais je me dis que c’est à cet âge-là que les carrières des grandes modèles commencent. Ça m’angoisse un peu parce que j’ai peur d’être vite jugée ou qu’on me dise que je ne suis pas assez mature mais je suis déterminée ».

Quelles sont les prochaines étapes de la sélection ?

« On a rendez-vous au concours national, à Paris, le 8 septembre prochain. Toutes les filles et garçons sélectionnés dans les 5 villes seront présents, mais seulement deux d’entre nous remporteront le contrat. Je ne connais pas encore les épreuves, mais j’imagine que ce sera plus impressionnant et difficile qu’à Lille ».

Que retiendras-tu de cette aventure ?

« J’ai rencontré des gens incroyables, des filles et des professionnels. J’ai aussi beaucoup appris sur moi, pour savoir si le milieu m’intéressait vraiment et si je lui correspondais. Ça reste une expérience incroyable de participer à un tel concours ».

Victoire DE MEULENAERE