Journées européennes du patrimoine : Lille se réinvente !

   Samedi 15 et dimanche 16 septembre dernier, les Journées européennes du patrimoine se sont installées partout en France pour leur 35ème édition. Placées sous le thème de « l’art et du partage », dans le cadre de l’année européenne du patrimoine culturel, près de 16 000 monuments ont ouvert leurs portes à cette occasion. Qu’en était-il à Lille ?

   Plus de 12 millions de visiteurs en France : l’affluence des JEP ne faiblit pas depuis cinq ans, selon les chiffres du Ministère de la Culture. Avec près de 200 000 visiteurs, Lille et ses monuments deviennent des sites incontournables de la culture patrimoniale des Hauts de France. Pour l’occasion, la Ville de Lille proposait de découvrir gratuitement plus de 110 sites culturels, autour de visites, d’animations, de spectacles ou encore d’expositions.

Créées en 1984, les JEP sont devenues un événement culturel incontournable. La capitale des Flandres pouvait compter sur ses monuments emblématiques pour assurer son succès : Le beffroi de l’Hôtel de Ville, le palais des Beaux-Arts, l’Opéra de Lille, le site Euratech, le Théâtre du Nord ou encore la Banque de France restent les sites les plus plébiscités.

Entre nouveauté et modernité : nouvelle attractivité pour Lille

   Pour cette nouvelle édition, Lille a su se moderniser en proposant de nouvelles attractions et animations, en s’appuyant sur son label « Lille, ville d’art et d’histoire ». Temps fort de ce week-end, le « mapping contest », diffusé samedi soir sur la Vieille Bourse, a séduit bon nombre de Lillois. Dans le cadre des Rencontres Audiovisuelles, huit concurrents, étudiants ou professionnels de l’audiovisuel, ont présenté leurs réalisations autour du thème des JEP à l’aide d’animations projetées sur le monument.

Crédits photo : Victoire De Meulenaere
Mapping projeté sur la Vieille Bourse à l’occasion des JEP, samedi 15 septembre
Crédits photo : Victoire De Meulenaere
Les Archives départementales du Nord ouvraient leurs portes aux JEP 2018

   Grande nouveauté de l’année 2018, les Archives départementales du Nord, installées à Sequedin depuis 2014, ont ouvert leurs portes au public. A l’occasion de ses 50 ans d’existence, la Métropole de Lille dévoilait les photos de sa naissance autour de visites guidées et contées pour découvrir les documents, témoignages et photographies portant sur la Communauté Urbaine de Lille et ses projets. Les deux spectacles proposés au cours du week-end ont réuni 75 passionnés.

Afin d’attirer les plus jeunes vers le patrimoine, un Escape Game Géant était également organisé pour la première fois à Lille Grand Palais, en partenariat avec le Get. Un espace de jeu pour découvrir de manière originale les coulisses du site et du Zénith. Entre visites traditionnelles mais incontournables et nouvelles attractions, Lille et son histoire culturelle ne font qu’attirer de plus en plus ses habitants, de tout âge et de tout horizons.

Victoire DE MEULENAERE