Envie de rire ? Valenciennes s’ouvre au Comedy Club !

Depuis le 7 septembre, La Seine Comedy Club se produit à Valenciennes, recevant des jeunes talents de la région prêts à se faire connaître. Sous forme de stand-up, deux jeunes comédiens, Youssef et Mahé, sont à l’initiative de ce projet au départ personnel.  

Cela fait désormais trois soirs, que le café La Parisienne, situé Place d’Armes de Valenciennes, se met une fois par semaine à l’humour. S’inspirant du modèle de Jamel Debbouze, « La Seine Comedy Club » a été créée par deux jeunes humoristes de la région, Mahé (de son prénom Maheyedine) et Youssef. Soucieux du manque de sorties culturelles de ce genre dans la ville, le premier revient sur les raisons d’un tel projet. « Avec mon ami (Youssef), on joue dans d’autres villes comme Lille, Lens ou Calais. Un jour, on s’est posés cette question : Pourquoi aller dans d’autres villes alors qu’on pourrait jouer chez nous ? », explique-t-il. Séduits par l’espace proposé par le café près du centre commercial de la ville, ils sont partis à la rencontre de son gérant. « Cette volonté d’amener quelque chose de nouveau dans la ville lui a tout de suite plu. Comme le café s’appelait la Parisienne, nous avons choisi ce nom en référence au fleuve (La Seine) », déclare-t-il.

« Un aboutissement personnel »

Pour cet apprenti comédien de l’Ecole Miroir (Epinay-sur-Seine), l’enjeu est également personnel. « Ouvrir un Comedy Club dans ma ville est un aboutissement personnel », affirme-t-il. « C’est un moyen de me faire connaître dans la ville où j’ai grandi. Il y a des gens qui ne savent pas qui je suis, ni ce que je fais. » Pour cela, il n’hésite pas à rapatrier d’autres collègues, rencontrés sur les planches comme Madani, Jalil, Khalid ou encore Yacine Kaci. « Les gens que j’invite, je les connais et je joue avec eux. Je sais ce qu’ils valent sur scène », décrit-il.  Chaque vendredi soir, les humoristes tournent et proposent un passage de 10 à 15 minutes chacun. Les répétitions se font seulement si nécessaire, notamment pour des inter-sketchs, par exemple.

 

« On est l’une des régions qui créent le plus de Comedy Club », Mahé. 

Il faut dire que le nord de la France connaît un âge d’or de l’humour ces dernières années, avec l’émergence d’humoristes célèbres comme Gérémy Crédeville, ou encore Jojo Bernard. Pour Mahé, la région connaît plus qu’une dynamique. « On est l’une des régions qui créent le plus de Comedy Club », confie-t-il. En effet, Lille en compte déjà 3 dont Le Tchatcheur Comedy Club, Le Spotlight et plus récemment le C’Ozmedy Club. « Un autre devrait ouvrir à Tourcoing », rétorque-t-il. Un phénomène qui se développe à un tel point que certains humoristes parisiens veulent venir dans la région, selon le jeune Valenciennois de 24 ans. Pour autant, ce dernier sait qu’il faut du temps pour se faire connaître du grand public. « Il faut savoir que les humoristes locaux travaillent déjà depuis quelques années. Pour Gérémy Crédeville, cela fait 7 ans mais le grand public ne le découvre seulement aujourd’hui. Sa médiatisation n’est que l’aboutissement de son travail. »

A terme, La Seine Comedy Club pourrait se produire un jour en plus du vendredi, si la demande est forte. « Pour l’instant, on préfère se concentrer sur nos vendredis, voir si la salle se remplit de plus en plus. On verra par la suite », conclut-il. D’ici là, Mahé apparaîtra à la télévision, dans « Access », la série d’Ahmed Sylla diffusée sur C8, à partir d’octobre prochain.

Charlie Creteur