Les Lillois ont plus que jamais « les mains dans le guidon »

« Les mains dans le guidon », c’est l’atelier à la cool où chacun, aussi novice soit-il, peut repartir avec un vélo neuf comme au premier jour.

Le vélo connait un certain regain dans la métropole. Le plan mobilité pousse dans cette direction les Lillois à emprunter ce mode de transport déjà utilisé sur un mode loisir. Mais pas seulement.

Les avancées sont bien présentes avec la multiplication des pistes cyclables en ville. Cependant des efforts peuvent encore être fournis. Une mode qui pousse certaines initiatives autour de ces deux roues. Et c’est ici que Les mains dans le guidon voient le jour.

@delattrecaroline

L’idée des deux créateurs était de un lieu qui permettrait à chacun grâce à leurs conseils de pouvoir réparer les gros comme les petits bobos de son vélo. Bien sûr ce n’est pas un garage dans lequel on dépose son vélo puis on revient 1h après. Non ici on met les mains dans le cambouis. Chacun répare, repeint, retape son propre vélo avec l’aide bien sûr des professionnels. Leurs conseils sont parfois indispensables. Tout le monde n’est pas né avec une clé de 12 à la main et quelques réparations peuvent s’avérer compliquées. 

Capture d_écran 2018-10-11 à 00.07.46
@DelattreCaroline

Au-delà de l’aspect technique, c’est l’aspect financier qui porte aussi les gens à se tourner vers ce genre de lieux. Certains outils sont en effet très cher pour une seule utilisation, ce n’est pas forcément rentable. Ici tous les outils sont à disposition en échange d’un abonnement. Soit 10€ la journée ou 36€ à l’année. Les outils mais également les pièces de rechange s’y trouvent. Chambres à air, gaines de freins, pneus : des produits neufs sont également vendus. Mais il existe aussi la recyclerie dont le principe est simple : des pièces d’occasion sont déposées par les abonnées dont le prix correspond à ce que l’on souhaite donner. Bien utilisé, cela permet par exemple au restaurateur de vieux vélos de trouver des pièces qui ne sont plus produites.

Capture d_écran 2018-10-11 à 00.07.06
@DelattreCaroline

 

Les vieux vélos ont la côte mais tout le monde n’a pas les mollets de Lance Armstrong et le vélo à assistance électrique pointe le bout de son nez. Avec le succès qu’on lui connait, « Les mains dans le guidon » ont décidé de vendre également des vélos de ce genre pour que tout le monde y trouve son compte. Petit bémol pour les réparations, les aspects techniques d’un vélo classique peuvent être réparés soi-même. Cependant les fabricants restent assez flous quant à la technologie de l’assistance elle-même. Ce qui est donc une barrière pour sa réparation sans devoir passer par le service après-vente de la marque concernée.

Caroline Delattre