BAL: quand la bière tient salon à Lille

     Les 10 et 11 novembre avait lieu le grand final du festival Bière à Lille (BAL) à la gare Saint-Sauveur. Au programme: expositions de brasseries et de nombreuses dégustations possibles pour le plus grand plaisir des visiteurs. Ce salon marquait la fin d’une semaine d’événements liés au monde brassicole dans la métropole lilloise.

     A peine entré dans la gare Saint-Sauveur de Lille, on est tout de suite plongé dans l’ambiance: odeurs de bière, des stands et des personnes verres de bière à la main. Pas de doute, on est bien au salon qui concluait cette édition du festival Bière à Lille (BAL). Mais, au fait, en quoi consiste-t-il ?

Le BAL se divise en deux éditions par an: une au printemps et une à l’automne et a pour but de mettre en valeur les activités liées au monde de la bière. Pendant une semaine, du 5 au 11 novembre, de nombreux événements sont organisés dans de nombreux lieux (bars ou brasseries) à Lille mais aussi dans la métropole pour faire découvrir le monde brassicole au grand public à travers de nombreuses animations (dégustations, ateliers). Tout cela se termine en beauté par un grand salon à la gare Saint-Sauveur.

20181110_142447
Vue d’ensemble du Grand Final du BAL

Des brasseries aussi présentes que variées.

    Le grand final, appelé aussi le grand BAL, a réuni une quarantaine d’exposants dont une grande majorité de brasseries pour faire découvrir au public leurs activités et leurs produits. Avec le ticket d’entrée, les visiteurs avaient le droit à 3 ou 4 dégustations selon l’heure d’arrivée. Quant aux brasseries présentes, elles venaient pour la plupart de la région.

C’est le cas de Moulins d’Ascq, qui est basée à Villeneuve d’Ascq et qui propose des produits essentiellement artisanaux et bio. C’est une brasserie récente puisqu’elle n’existe que depuis 1999 et ne comporte que 5 types de bières différents. Mais elle est en pleine expansion et envisage de créer de nouveaux produits bientôt. Parmi les autres stands, on trouve aussi des exposants venus de toute la France comme la Brasserie Nautile qui se trouve à Nantes ou la brasserie du Grand Paris à Saint-Denis. Cette dernière est doublement particulière puisqu’elle produit essentiellement des bières de type américain et utilise des matières différentes: fruits, rhum, whisky. Tout cela ajouté au houblon. Pour Alex, qui la représentait, venir à Lille était important car « l’éducation populaire de la bière se fait partout« .

20181110_150654
Stand de la brasserie du Grand Paris

 

D’autres exposants

    Il n’y avait pas que des brasseries qui exposaient leurs savoir-faire au salon. D’autres activités, plus ou moins liées au monde de la brasserie, étaient montrées au public. Les visiteurs pouvaient assister notamment à une démonstration de brassage de la bière par At Home Bière, atelier basé à Bondues. Pour Quentin CROMBEZ, qui tenait le stand, le salon final du BAL a pour but de montrer aux visiteurs comment est brassée la bière. L’atelier possède aussi son propre produit, la bière Athome. Parmi les autres exposants, on trouvait un marchand de cidre et l’association Houblons de France qui expliquait aux intéressés l’importance du circuit-court. Enfin, dans un tout autre registre, le collectif Ren’Art montrait quelques unes de leurs œuvres s’inscrivant dans le mouvement du Street-Art.

   Au vu du nombre de visiteurs dans les allées de la gare Saint-Sauveur, ce festival a été un grand succès. D’autant plus qu’il y avait de la concurrence puisque se déroulait au Grand Palais le salon Envies Culinaires qui était surtout axé sur la gastronomie et le vin.

Rémy BRETON