« Open Roubaix » ou comment attirer du monde dans le centre-ville

Dynamiser le centre-ville de Roubaix grâce aux visiteurs du musée de la Piscine. C’est l’objectif d' »Open Roubaix ». Lancée en octobre dernier, cette opération de la ville permet l’ouverture des boutiques du centre-ville le dimanche.

Dimanche, 14 h passé. Les averses sévissent sur Roubaix. Pourtant, de nombreux passants longent l’avenue Jean Lebas, qui relie la place de Roubaix à sa gare. Autre fait inhabituel pour une fin de semaine : les commerçants sont ouverts. « Nous sommes opérationnels depuis 14 h. C’est calme mais habituellement, nous n’ouvrons jamais le dimanche », tient à nous préciser Nicolas de La Chapellerie.

Et il n’est pas le seul. Depuis le 21 octobre dernier, une vingtaine de commerçants ont décidé, sous l’initiative de la municipalité, d’ouvrir leurs portes un dimanche par mois en parallèle du musée de la Piscine. Une décision qui n’a, semble-il, pas contrarié notre vendeur de chapeaux : « Nous sommes plusieurs établissements à nous aligner sur les horaires du musée. La ville nous a demandé si on était d’accord. Il se trouve que nous l’étions même si rien nous y obligeait. »

Chemin bleu
La ville de Roubaix a mis en place un tracé bleu afin d’indiquer les commerces ouverts aux passants. Crédit photo : Mostefa MOSTEFAOUI

Même son de cloche pour Arielle et son commerce de décoration d’intérieure : « Nous sommes autour du musée, donc forcément on s’aligne. En ce moment, nous allons entrer dans une bonne dynamique : Noël arrive. Les visiteurs du musée pourront venir nous chez nous. » Cette ouverture dominicale permet aussi, selon l’intéressée, de calquer sur « les habitudes des gens. »

Objectif : attirer du monde dans le centre-ville

Deux personnes quittent la librairie Les Lisières au moment où nous y entrons. Deux personnes discutent avec Emilie Vanhee, gérante de la boutique, mais l’ambiance reste calme. Comme dans les deux autres enseignes d’ailleurs. Cette dernière apporte son point du vue sur « Open Roubaix « : « C’est encore trop récent. Il faut laisser le temps aux clients. C’est une habitude à prendre. Ce genre d’opération est importante pour le centre-ville de Roubaix. C’est compliqué d’attirer du monde ici. » Du temps, les commerçants locaux en auront puisque l’opération continuera tous les 1ers du mois en 2019.

Mostefa MOSTEFAOUI