La bûche à Noël plutôt que les embûches le reste du temps…

Il était une fois… Non, il était trop de fois… Noël. Oui, j’ai bien écrit Noël. N’en déplaisent aux amateurs de guirlandes électriques aveuglantes et de savoureux pulls ridicules gratouillants, aux apprentis cannibales dévoreurs de petits bonshommes en pain d’épices, et aux écrivains de cartes de vœux en quête d’originalité mais qui s’avouent vaincus en inscrivant : « Joyeux Noël ». Simple et efficace, direz-vous.

pain d'épice

Noël… Noël… de la nourriture trop grasse, une réunion de famille trop longue dans une ambiance artificiellement chaleureuse. Dès novembre, il ne faut surtout pas allumer le petit écran au risque de se faire happer par la niaiserie des téléfilms. Au cinéma, les sapins sont toujours grands, luxueusement garnis, parés de rouge et d’or. Pour certains, pas de boules sur le sapin ni même de guirlandes.  Et la bûche? Faut-il parler de cette tradition ? C’est vrai que c’est plaisant une fois l’an d’avoir des bûches plutôt que des embûches qui s’accumulent tout le reste de l’année.

J’aime… J’aime pas

Oh si je sais. Il y aurait sans doute une chose que j’aime à Noël, les bougies. On a tous ses faiblesses, non ? Je ne suis pas pyromane, n’ayez crainte ! Pas de risque d’enflammer le sapin de toute façon puisque les bougies doivent rester éteintes. Il ne faudrait pas faire fondre papa-noël et ses rênes Rudolph et Éclair avant la livraison des cadeaux. Car Noël, c’est l’occasion de ne plus penser au passé, encore moins à l’avenir mais seulement à l’instant des présents. Bah quoi, l’urinoir de voyage ne te plaît pas tonton ? Et toi, cousine, que penses-tu de ton gel amincissant ?

Ceux qui aiment Noël, apprécient-ils aussi les mille et une reprises de chants de Noël ?…. Ou encore les vieux Pères Noël de supermarché, les elfes interprétés par des personnes trop grandes, les magasins bondés de parents impatients, prendre des kilos… Oui, je m’emballe et je m’énerve. ça m’énerve d’avouer… qu’en dépit de tout ça ou justement à cause de tout ça … j’aime Noël !

Océane Pirez