Coupe de France : l’Iris Club de Croix veut croire en ses chances

Ce mercredi 23 janvier, à l’occasion des seizièmes de finale de la Coupe de France, l’Iris Club de Croix se déplace à Marignane pour tenter d’arracher son ticket pour la suite de la compétition. Une mission compliquée mais pas impossible au vue de ce qu’a montré l’équipe de Croix ces dernières semaines.

Kandanso Tamanate, défenseur central

Habitué des seizième de finale en Coupe de France depuis trois ans, L’iris Club de Croix n’a pas dérogé à la règle en s’imposant face à Raon l’Etape (2-0) le 5 janvier dernier. Le club nordiste qui évolue en Nationale 2 sera l’un des deux représentants de la région avec le LOSC dans cette compétition après les éliminations de Valenciennes et du Racing Club de Lens. L’IC Croix va donc devoir faire face au FC Marignane Gignac, une équipe de National qui n’entend pas laisser passer sa chance d’aller le plus loin possible dans cette compétition. Mais les nordistes peuvent y croire. Pour la simple raison que le groupe est plus soudé que jamais mais aussi parce qu’il y a de la qualité dans cette équipe qui est majoritairement composée de joueurs formés au LOSC. Une formule gagnante qui a permis au club de Croix de grandir de plus en plus rapidement ces dernières années. La motivation aussi est au maximum puisque la Coupe de France est une formidable vitrine pour les joueurs qui souhaitent passer professionnel. Le président du club Patrice Weynants reconnait que cette compétition apporte également un gros coup de pouce financier aux club. « Ça représente quand même un huitième de notre budget annuel de 800 000 euros. C’est donc intéressant sportivement et économiquement ».

« L’ambiance en Coupe de France, c’est le feu ! »

Leader de son groupe de National 2 à la mi-saison, l’IC Croix ambitionne sérieusement d’aller le plus loin possible en évitant au maximum les grandes équipes du championnat de Ligue 1. Si certains clubs amateurs rêvent d’affronter le Paris-Saint-Germain, ce n’est pas ce que souhaitent les croisiens pour le moment, préférant se mesurer aux adversaires de leur calibre. L’Iris pourra compter notamment sur son défenseur central Kandanso Tamanate qui apprécie particulièrement cette compétition. « Franchement l’ambiance en Coupe de France est indescriptible, c’est le feu ! Quand tu fais du foot, c’est justement pour disputer ce genre de compét’ et pour nous il n’y a rien de mieux pour prendre notre pied ».

Auteur d’un match solide face à Raon l’Etape, le jeune joueur natif de Lille pourrait bien faire parler de lui dans un avenir proche de par ses qualités. « Personnellement je ressens un peu de nervosité avant ce match car je n’ai jamais atteint ce niveau de la Coupe de France. Mais je suis confiant et déterminé tout comme le reste de l’équipe » explique-t-il. Les croisiens pourront également compter sur Sofiane Mihoubi mais aussi l’avant centre Fares Hassani recruté au LOSC en juillet dernier. Tous les ingrédients semblent donc réunis pour l’IC Croix afin d’arracher son ticket pour les huitièmes de finale. Aujourd’hui deuxième club de la métropole lilloise derrière le LOSC, l’IC Croix pourrait grandir encore un peu plus en cas de victoire face au FC Marignane Gignac. En tous cas c’est tout le mal qu’on leur souhaite.

Ibrahim Khenichat