Bilal Hassani, »Roi » de Destination Eurovision

Les dés sont lancés ! Bilal Hassani va représenter la France à l’Eurovision le 18 mai prochain à Tel Aviv. Samedi soir a eu lieu la finale de Destination Eurovision dans les studios 217 de la Plaine Saint-Denis. Retour sur cette victoire triomphante.

Bilal Hassani au point presse après sa victoire. ©ThibaudDuquenne

Après deux demi-finales, huit chansons sont toujours en compétition :

  • « Là-haut », Chimène Badi 
  • « Allez leur dire », Silvàn 
  • « La voix d’Aretha », The Divaz 
  • « La promesse », Emmanuel Moire 
  • « Sois un bon fils », Doutson 
  • « Tous les deux », Seemone                                             
  • « Roi », Bilal Hassani 
  • « Comme une grande », Aysat                                            

Il est 20h30. Le stress monte pour les huit candidats toujours en lice pour devenir le nouveau porte-drapeau français à l’événement musical le plus suivi au monde.

« Je suis hyper pressée de monter sur scène et de montrer ce que j’ai à offrir aux gens. Je suis également pressée de refaire une prestation et de ressentir les choses. C’est pourquoi, j’ai envie de faire de la musique donc chaque fois que je monte sur scène je suis tout le temps excitée » me confie Seemone en backstage, première du classement de la deuxième demi-finale avec sa musique « Tous les deux », chanson basée sur l’émotion qui est adressée à son père.

Madame Monsieur, candidats français à l’Eurovision 2018 lors des répétitions samedi après-midi. ©ThibaudDuquenne

21h. Le Te Deum de Marc-Antoine Charpentier rententit. C’est le début du show. Garou est toujours accompagné de ses trois experts musicaux : Vitaa, André Manoukian ainsi que Christophe Willem.

Garou est présentateur de l’émission pour la seconde fois consécutive. ©ThibaudDuquenne

Les huits candidats passent les uns après les autres avec deux musiques : la première, une des musiques phares de l’Eurovision et la deuxième la chanson candidate pour cette année.

A la fin des prestations, place au jury international ainsi qu’au public. Le jury composé de 10 experts musicaux disposent de 420 points dispatchés en 2, 4, 6, 8, 10 et 12. Ils donnent leur fameux « Twelve points » à la musique, pour eux, qui leur semble la meilleure. Ces votes comptent à 50%.

Ensuite c’est le public également à 50%, qui disposent de 420 points. Et le pourcentage des téléspectateurs va être converti à un nombre de points.

Les artistes attendent leurs résultats dans la Green room. ©ThibaudDuquenne

Il est près de 23h. Les résultats du jury international tombent. Les dix experts musicaux s’enchainent. A la fin, ce jury estime que Seemone est la grande gagnante pour être la représentante française. Mais le vote du public peut encore tout changer. Voyons le classement.

Avec 96 points, Seemone est arrivée première du jury international. ©Twitter/EurovisionFrance

Après ce résultat, un silence se crée sur le plateau du studio 217. C’est l’heure de l’annonce des votes des téléspectateurs. Garou accueille l’huissier de justice avec une enveloppe. A l’intérieur, le nom du grand ou de la grande gagnant(e).

Les plus petits scores se succèdent. Le top 4 arrive. Un stress total pour les candidats et le public. Arrive 3ème du public, Seemone. 2ème, Chimène Badi avec « Là-haut ». Ce qui veut donc dire que Bilal Hassani a terminé premier des votes du public. Cela se joue entre Seemone et Bilal. Avec le cumul du public, elle récolte 156 points. Il faudrait donc que Bilal Hassani obtienne 107 points pour gagner la compétition.

Roulement de tambour. Bilal Hassani obtient… 150 points, soit 36% des suffrages. « Roi » va ainsi nous représenter à Israel en mai prochain.

A l’annonce des résultats, Bilal Hassani s’est dirigé vers la scène pour rechanter son morceau « Roi » . ©Twitter/EurovisionFrance

A la fin du direct, après les photos, le jeune homme de 19 ans a donné ses premières réactions suite à sa victoire au point presse où j’ai pu assister. « J’aimerais vraiment vous donner une bonne punchline. Je ne sais quoi dire. Je m’y attendais pas du tout. On était 5ème du jury international, ça passait, c’était génial. Et puis-là, autant de votes du public français, je suis très ému et je ne réalise pas du tout. » confie le Youtubeur

C’est une nouvelle aventure qui s’ouvre au chanteur qui sera accompagné tout le long par le chef de la délégation française, Steven Clerima.

Mais une question se pose. Est-ce que la France va enfin ramener la coupe à la maison après Marie Myriam en 1977 ? Rendez-vous donc en mai pour suivre Bilal.

Thibaud Duquenne

Pour revoir « Roi », la chanson française participante à l’Eurovision, c’est en dessous !