Le musée d’histoire naturelle de Lille fait peau neuve !

Mercredi 6 février à 17h, le musée d’histoire naturelle a inauguré la toute nouvelle scénographie de l’espace géologique. Réalisée en collaboration avec l’Atelier Smagghe, il dévoile de nombreux mystères des Sciences de la Terre. 

Après plusieurs semaines de travaux, le musée rouvre son espace géologique, pour le grand plaisir des visiteurs. Intitulé « La Terre, théâtre de changement », ce nouveau parcours, doté d’un mapping, s’inscrit dans un projet scientifique et culturel de renouvellement de l’image du musée.

Une nouvelle atmosphère pour les sciences de la terre

« Nous avons souhaité renouveler l’ensemble des présentations des sciences de la terre, un peu vieillissantes, et dont le discours n’était pas du tout construit » Thierry Oudoire, conservateur et responsable des collections du musée.

Ce sont 500 pièces, au lieu de 300 auparavant, qui ont pris place dans cet espace divisé en quatre zones : le monde Jurassique marqué par les dinosaures, l’origine et l’intérêt des fossiles et des roches, la place de l’Homme entre l’atome et l’univers, puis l’évolution du paysage de la région à travers les époques géologique. Cette scénographie remplace ainsi   « la succession de strates d’anciennes expositions » jusqu’alors présente. A travers ce nouveau parcours narratif, le visiteur est ainsi amené à comprendre les différentes échelles du temps, jusqu’aux enjeux d’aujourd’hui. La nouvelle scénographie met également l’accent sur l’éclairage, afin d’observer les collections avec davantage d’acuité et de lumière. A cela s’ajoutent de nouveaux équipements ludiques et accessibles, tels que des dispositifs numériques, offrant une autre manière d’appréhender les oeuvres. Pour les plus jeunes d’entres-nous, des grandes installations en bois, en forme de squelette de dinosaure, donnent accès à des outils pédagogiques expliquant le contenu de la galerie. De nouveaux ouvrages pour la jeunesse, des coloriages, pouvant même prendre vie sur tablette permettent ainsi de « comprendre, lire, et s’exprimer ».

Les dinosaures : une source d’attraction 

IMG_2011.jpeg

Une fois les portes du musée franchies, vous serez accueillis par un Iguanodon et un Mégalosaure, des dinosaures qui ont habité notre région. Des reconstitutions spectaculaires, qui attisent toujours autant l’intérêt des visiteurs, et notamment des enfants. Ils sont d’ailleurs désormais invités à déposer, dans une vitrine participative, des objets évoquant la façon dont ils perçoivent des dinosaures. Une initiative qui permet de nourrir l’imaginaire autour de ces animaux, disparus il y a 65 millions d’années.

Justine BERGER

Musée d’histoire naturelle se situe au 19, rue de Bruxelles. Plus d’informations sur http://mhn.lille.fr/