« Brandy & Melville » quitte Lille !

Une adresse bien connue des adolescentes lilloises depuis 10 ans, l’enseigne italienne de prêt-à-porter Brandy & Melville ferme sa boutique du 42 rue Esquermoise le 23 mars. 

Le PDG de Brandy & Melville France, Marc Dorde, a récemment décidé la fermeture de la boutique lilloise. Jugée plus assez rentable, Brandy Lille a officiellement annoncé sa fermeture en toute discrétion le 15 février dernier. Pas d’annonce sur les réseaux sociaux, aucune communication, seule une lettre en guise d’avis de fermeture. Affichée à l’entrée du magasin et en caisse, cette lettre a ainsi appris la nouvelle à la très jeune (et fidèle) clientèle. Romane et Julie, étudiantes et vendeuses, ont d’ailleurs affirmé que certaines ne cachent pas leur déception. Les habituées devront désormais se rendre à Paris, Lyon, ou encore Anvers (boutique appartenant à la filiale américaine, Brandy USA) pour leurs séances shopping. 

Licenciements économiques

La boutique Brandy & Melville de Lille qui compte actuellement 6 employées se voit donc contrainte de licencier 4 de ses vendeuses en CDI. Parmi elles, deux trente-cinq heures disparaissent ainsi que deux contrats étudiants. La responsable du magasin, Clara Dernys, ne s’inquiète pas pour sa future recherche d’emploi. « A 25 ans, j’ai eu ma première expérience en tant que manager, c’est vraiment une chance. J’ai déjà passé plusieurs entretiens pour la suite, et cette mention de responsable sur mon CV fait toute la différence. Je suis confiante. L’avantage du licenciement économique est l’indemnisation à hauteur de 80% du salaire pendant un an, ça laisse une certaine marge !  » 

fullsizeoutput_80e.jpeg

Lettre annonçant la fermeture du magasin

Une marque qui s’essouffle ? 

Si au début des années 2010, le « style Brandy » était particulièrement identifiable, car il s’inspirait d’une mode dite californienne; aujourd’hui de nombreuses marques de la Fast Fashion se sont appropriées les mêmes codes. Crop tops, jeans boyfriend et autres robes fleuries se retrouvent chez la concurrence à moindre coût. Et pour cause, la plupart du textile de chez Brandy & Melville est fabriqué en Italie, à Sesto Fiorentino. Ce qui explique le prix de certaines pièces parfois plus onéreuses. La marque semble cependant avoir encore de beaux jours devant elle, car elle véhicule sur les réseaux sociaux (Instagram essentiellement) l’image de la « Brandy girl », qui récolte de nombreux likes et partage aux Internautes son mode de vie en plus de sa garde robe. Souvent critiquée pour ne proposer que des habits taille unique, « one size », la marque est aujourd’hui confrontée au mouvement « body positive » qui rejette les injonctions à la minceur et préconise l’acceptation et la représentation de tous les corps. 

Sophie BASQUIN