BioDemain : l’initiative de deux jeunes en quête d’une agriculture bio

BioDemain aide les agriculteurs des Hauts-de-France à passer au bio en les rémunérant équitablement. Maxime Durand, 21 ans et Stéphane Delebassé, 22 ans, ont créé BioDemain en août 2018 et déjà une dizaine d’agriculteurs leurs font confiance. La machine est bien rodée, Maxime s’occupe de la vente et des partenaires tandis que Stéphane s’occupe de l’approvisionnement et de la logistique.

Rencontre avec l’un des co-fondateurs : Maxime Durand.

Pourquoi s’être lancé dans cette aventure ? Quel a été le déclic ?

Maxime Durand : « Avec Stéphane, ça fait longtemps qu’on a envie de se lancer dans une aventure humaine et écologique. On a entendu parler de la conversion biologique notamment via mon grand-oncle qui a entrepris une conversion biologique et qui n’a pas réussi à la terminer, il a dû revendre l’exploitation. »

En quoi est-ce compliqué pour un agriculteur de se convertir au bio ?

M.D : « Pour un agriculteur, passer au bio c’est compliqué parce que c’est 2 à 3 ans durant lesquels il subit une chute de rendement, effectue des investissements, a un nouveau métier à apprendre et pour autant le prix de vente reste le même. En fait, comme il n’est pas certifié, il vend ses produits au même prix que n’importe quel agriculteur alors qu’il supporte toutes les contraintes du bio. C’est là que nous intervenons. Pendant cette période contraignante, nous faisons en sorte que les agriculteurs soient rémunérés équitablement pour leur travail. C’est l’agriculteur qui fixe les prix de ses produits que nous vendrons sur les marchés. »

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Maxime Durand et Stéphane Delebassé – Marché de Croix 23/02/19

Comment avez-vous pris contact avec les agriculteurs ? 

M.D : « Ce sont les organismes locaux, comme Bio en Hauts-de-France ou Approbio, qui mettent en relation les agriculteurs avec d’autres structures qui peuvent les aider, en l’occurence BioDemain. On assiste aussi régulièrement aux Cafés de la bio (évènements organisés par Bio en Hauts-de-France et la chambre d’agriculture), avec pour objectifs d’aider les agriculteurs et les informer sur le bio.»

Avez-vous rencontré des obstacles depuis votre création il y a 6 mois ?

M.D : « La première difficulté a été de se faire connaître auprès des agriculteurs. C’est compliqué quand on n’est qu’à moitié du milieu. Stéphane lui est du coin, d’une famille d’agriculteurs mais pas forcément liée au bio, donc on a eu beaucoup de mal à acquérir une certaine crédibilité pour leur montrer qu’on était sérieux et qu’on pouvait réaliser un partenariat ensemble. La deuxième difficulté c’est qu’on se positionne sur un segment qui n’est pas connu du public : la conversion biologique. C’est entre le classique et le biologique, donc il faut faire comprendre au client la démarche qu’on entreprend. C’est un problème mais c’est aussi un de nos points forts parce qu’on a une vraie histoire à raconter sur nos produits. »

Quels sont vos projets pour BioDemain ?

M.D : « On travaille sur l’idée d’une coopérative bio. L’objectif serait à terme d’accompagner les agriculteurs déjà convertis au bio, ceux qu’on aura aidés pendant 2 à 3 ans, en continuant à vendre leurs produits à un prix équitable. On s’aperçoit aujourd’hui que même les agriculteurs qui produisent bio ne sont pas forcément mieux rémunérés par rapport à leur travail. La grande distribution essaye d’écraser les marges, c’est pourquoi même après leur conversion au bio, les agriculteurs ont besoin d’aide.»

Maude Petit-Jové

Informations pratiques :

Où trouver BioDemain ?

Sur les marchés tous les weekends de 8h30 à 13h

Le samedi : Marché de Croix, place des Martyrs de la Résistance

Le dimanche : Marché Place du Concert à Lille

Site internet : https://biodemain.fr/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s