Algérie-Colombie ce soir au stade Pierre-Mauroy : entre craintes, engouement et indifférence

Ce mardi soir, le stade Pierre Mauroy de Villeneuve d’Ascq accueille un match amical qui s’annonce bouillant. L’Algérie, championne d’Afrique en titre, reçoit la Colombie, huitième de finaliste de la dernière coupe du monde. Le coup d’envoi est prévu pour 21 heures.

Le Stade Pierre Mauroy pendant l’Euro 2016. Photo : Stéphane Mortagne (La Voix du Nord)

« On est très fiers. Il y a de l’excitation et de l’empressement. On sait qu’il y a une forte communauté algérienne en France. Une bonne partie de nos joueurs sont nés en France. On était formés ici. » Tels sont les mots de Djamel Belmadi, sélectionneur de l’Algérie quant à l’idée de jouer en France. Le dernier match des Fennecs dans l’Hexagone remonte à 2008 et un match nul 1-1 contre le Mali à Rouen. Le sélectionneur algérien s’attend à « une belle fête ».  Il faut dire que les tickets pour le match sont partis comme des petits pains. Le stade s’annonce à guichets fermés pour la venue des champions d’Afrique.

Une venue qui fait débat

A ne pas en douter, l’organisation de ce match suscite beaucoup de réactions. Il faut dire que les dernières venues algériennes sur le sol français ont souvent conduit à des échauffourées. On se souvient bien évidemment du match entre la France et l’Algérie de 2001 au stade de France où cela avait fini par un envahissement du terrain. Venue qui fait débat car des avis divergents apparaissent. Nous avons réussi à recueillir un témoignage d’un fidèle abonné du LOSC depuis dix ans, club qui élit domicile au Stade Pierre Mauroy : « Moi, ça ne me dérange pas que les Algériens viennent à Pierre-Mauroy. Plus il y a d’événements au stade, mieux ce sera, cela nous permettra peut-être de le rembourser (rires). Tant qu’il n’y a pas de débordements, tout ira bien. Quand on va dans les stades à l’accoutumée, on voit déjà souvent des drapeaux algériens donc autant que ce soit pour une bonne cause. » Diego, autre supporter lillois, ne s’oppose pas non plus à la venue des Algériens dans son stade même s’il espère que tout se passera bien : « Je suis pour la présence d’un match de l’Algérie en amical à Pierre-Mauroy car la communauté algérienne est très représentée en France et dans le Nord. C’est une bonne opportunité pour ceux qui ne peuvent pas assister aux matches se jouant en terre africaine. Le stade du LOSC a suffisamment de place pour pouvoir accueillir les supporters en nombre. La seule crainte serait des potentiels débordements, on sait que les Algériens sont parfois assez virulents selon l’euphorie liée à l’événement donc j’espère juste que le match restera tout simplement amical. » On peut le constater, la venue de l’Algérie se fait entre engouement et craintes. Un autre abonné au LOSC depuis plusieurs années se montre lui indifférent quant à la venue des Fennecs : « Cela m’est indifférent. Ils peuvent venir de toute façon le LOSC n’est pas propriétaire du stade. » Indifférence et surtout aussi des réticences quant à l’organisation de l’événement. Pierre, habitant de Roubaix se montre lui craintif : « J’habite dans un quartier à forte population maghrébine. A chaque match de l’Algérie, des échauffourées ont lieu. Je ne comprends pas pourquoi le match est organisé en France quand on connaît le sentiment de certains Algériens vis-à-vis des Français. Je peux comprendre que ce match s’inscrive dans une volonté de réconciliation franco-algérienne. Mais je ne suis pas pour le mélange entre le football et la politique surtout que l’Algérie, elle, ne fait rien pour avancer la réconciliation. » Alors comment va se dérouler ce match ? Les craintes de certains seront-elles vérifiées ou assisterons-nous à une belle fête ? Réponse ce mardi soir à partir de 21 heures.

Nathan Bricout.