Liaisons vitales, l’entraide dans le monde animal

Amateurs de nature et de solidarité animale,  venez découvrir l’exposition «Liaisons vitales » au Musée d’histoire naturelle de Lille, du 4 octobre 2019 au 20 avril 2020.

Cette exposition met en scène des actes d’entraide et de complicité entre les animaux.

A l’état sauvage, les relations entre les membres d’une même espèce, mais également entres différentes espèces, ne sont pas forcément régies par la loi du plus fort. 

le Musée d’histoire naturelle vu d’en haut

Des liens importants

Les animaux, ainsi que les insectes, cohabitent et peuvent faire preuve de solidarité et d’altruisme envers leurs semblables. Lors de cette visite, vous pourrez observer des associations intéressantes et parfois même improbables, comme un chat qui materne des poussins ou encore une crevette déparasitant une murène.

Cette entraide joue un rôle majeur dans leur quotidien, il en va de la survie de certaines espèces. De la collaboration pour trouver de la nourriture  à la lutte contre les prédateurs, en passant par diverses transmissions cognitives, baladez-vous au cœur de ce musée pour observer des exemples concrets de liens entre différents animaux à l’état naturel, mais aussi en captivité.

Dans les allées de cette exposition, les animaux naturalisés exposés sont mis en exergue, sur  fond  de palettes de bois, qui permettent l’immersion complète dans un univers naturel.

Des rencontres improbables

Le trio phare de l ‘exposition : un ours, un tigre et un lion inséparables. Accueillis dans le refuge de Géorgie aux Etats-Unis il y a plusieurs années, ils ont se sont liés d’une amitié aussi improbable qu’indéfectible. Ils sont maintenant célèbres à travers le monde, notamment grâce aux réseaux sociaux, et maintenant par le biais de cette exposition.

Vous pourrez observer une véritable fourmilière, spécialement installée  pour observer une colonie de fourmis et son fonctionnement. 

Tout est prévu, pour petits et grands : vidéos explicatives, livrets  de jeux pour enfants, casques pour écouter les cris employés par les animaux pour communiquer leurs émotions etc…

Une exposition qui fait du bien

Nous rencontrons Sophie, médiatrice du musée qui s’exprime sur cette exposition : « C’est plein de leçons positives qui peuvent nous donner des exemples, à nous les humains, sur la collaboration, l’amitié et l’adoption entre les espèces animales. un tas de choses sympathiques. »

Cette exposition s’inscrit dans le programme culturel développée par le ville de Lille : El Dorado Lille 2030, pour s’inscrire dans la continuité de la ville en tant que « capitale européenne de la culture ».

Alice GADENNE