Courir contre les violences, courir pour les femmes

Vendredi 15 novembre à Lille, les coureurs et randonneurs ont foulé le sol de la citadelle pour la course nocturne contre les violences faites aux femmes. Organisé par Lille Métropole Athlétisme (LMA) et Osez le féminisme, l’événement a rassemblé 4000 participants.

Frontales allumées et tenues sportives d’hiver étaient de mise pour l’occasion au Quartier libre, samedi dernier.  Avant chaque course, un entraînement était proposé aux sportifs au rythme des platines du DJ qui a su motiver les coureurs malgré un froid glacial.

Au départ, trois courses possibles : une randonnée d’une ou deux boucles (5 km ou 10 km), une course de 5 kilomètres et enfin, une course de 10 kilomètres. Si les parcours étaient chronométrés, aucun label n’a permis de prendre en compte les performances au niveau de la fédération d’athlétisme. Peu importe pour les coureurs qui arboraient avec fierté les maillots violets créés pour l’occasion. La motivation n’était donc pas à la compétition mais davantage ciblée sur la bonne cause.

61A18173-92DB-48EE-8DBD-B102AC3E073B
quelques secondes avant le top sur la ligne de départ…

Laëtitia s’est rendue sur place avec ses amies pour la course des 10 kilomètres : «Nous, on vient juste pour le fun, s’amuser entre copines pour une bonne cause » confie-t-elle motivée. Un autre groupe de femmes « mamans de joueurs de handball » achève le sourire aux lèvres la randonnée des 5 kilomètres : « la cause est à soutenir (…) alors on se réunit, on se motive et on y va ! »

« On est motivés, vive les femmes ! » crie un couple de sportifs sur la ligne d’arrivée. En effet, au cœur de l’événement, les femmes et les violences dont elles sont victimes.
Sur place, plusieurs associations féministes comme « Ni putes ni soumises » et « Osez le féminisme » étaient présentes pour se faire connaître et défendre leur cause.
Tous les fonds collectés à l’issue de la soirée (frais d’inscriptions et dons) ont été entièrement reversés à l’association « Osez le féminisme 59 ».

L’événement a été organisé dans le cadre de la lutte contre les violences faites aux femmes, chère à la ville de Lille. Il intervient suite à une campagne choc diffusée sur les panneaux d’affichage dans les rues lilloises dénonçant les violences faites aux femmes.
La course nocturne a également fait figure d’échauffement pour la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes qui vient le 25 novembre prochain.

Manon Serenne