Un top 5 pour la France à l’Eurovision Junior !

Dimanche après-midi s’est déroulée la 17ème édition de l’Eurovision Junior, à Gliwice en Pologne. Une nouvelle fois, la Pologne l’a emporté à domicile. La France termine 5ème. 
 
Il est 16h tapante dimanche. Le Te Deum de Marc-Antoine Charpentier résonne dans l’Arena de Gliwice. Les drapeaux des pays européens et australiens se lèvent. C’est parti pour 2h30 de show, qui était très attendu par les candidats, délégations, fans et journalistes.  

« Share the joy »

Depuis une semaine, les dix-neuf candidats répètent sur la grande scène de l’Arena. Cette scène, imaginée par Giorgos Stylianou Matsis, représente un cerf-volant avec des fils volants.

Tout le spectacle repose sur le slogan de cette édition « Share the Joy » (en français : « partager la joie »). Après une ouverture haute en couleurs, les candidats passent les uns après les autres. Après leur passage, ceux-ci s’unissent pour chanter leur hymne : « Share the Joy » de Groome. Le slogan est alors respecté de A à Z. 

Avant l’annonce des résultats, tous les représentants chantent une dernière fois tous ensemble « Share the Joy » ©TD

« Et ça fait bim bam boum »

Carla représente le drapeau tricolore avec son titre « Bim Bam Toi ». La chanson raconte l’histoire d’une jeune fille qui tombe amoureuse d’un garçon pour la première fois et ses sentiments explosent. La jeune Niçoise de quinze ans passe en deuxième position, après l’australien Jordan Anthony, ce qui est une place peu avantageuse.

Il est 16h15, la capsule (présentation de la candidate avec un tableau polonais à l’écran) est projetée. C’est l’heure. Carla se prépare avec ses quatre danseuses Lohane, Louella, Shereen et Albane. Et c’est parti pendant trois minutes. « Les mots me manquent, pourtant j’aimerais crier muette saltimbanque à la gorge nouée » débute cette prestation pétillante. Paillettes, ballons, et onomatopées rythment cette scénographie sous les applaudissements du public et les cris des Eurofans français. La chanson sort du lot puisque le thème général des autres candidats est l’environnement.

Carla est passée en seconde position après l’Australie et avant la Russie. ©TD

Une mobilisation très forte 

À l’issue des prestations, place à l’annonce des « 12 points » du jury (trois professionnels du spectacle avec deux enfants âgés de 10 à 15 ans par pays) et du télévote. Le jury show s’est déroulé la veille. Le représentant de chaque pays annonce ses points sous une ambiance électrique dans l’Arena de Gliwice. La France a souvent 10 et 8 points mais aucun 12 points. Carla termine 6ème du jury (avec 85 points), comme Angelina l’année dernière. Tout peut encore se jouer.

Le Kazakhstan était en tête du classement avec le vote du jury. ©TD

Les points du télévote sont ensuite énoncés. Le présentateur annonce les points au dernier du classement et remonte jusqu’au premier. Après dix résultats, les Eurofans français se donnent la main et espèrent que les internautes étaient au rendez-vous. « France, you received 84 points » (« La France, vous avez reçu 84 points). Et là, euphorie totale chez les Eurofans français ainsi que les fans étrangers à côté qui applaudissent et qui chantent « Et ça fait Bim bam boum ». Notre pays monte à la première position. 

Mais cela sera de courte durée, car les Pays-Bas, l’Espagne, le Kazakhstan et la Pologne nous passent devant. Avec sa chanson « Superhero », Viki Gabor, la Polonaise, remporte à domicile cette nouvelle édition de l’Eurovision Junior avec 278 points (166 par le télévote et 112 par le jury). Carla finit cinquième avec 169 points. Résultat très honorable et très satisfaisant puisque Carla a obtenu la troisième place du télévote. « Il y a eu deux fois plus de votes français que l’année dernière », souligne le chef de la délégation française Steven Clerima.

Un très beau résultat pour la délégation française qui va très vite commencer à préparer la prochaine édition de l’Eurovision adulte, qui se tiendra du 12 au 16 mai prochain à Rotterdam, aux Pays-Bas.

Thibaud Duquenne