Y avait-il une bombe à proximité du marché de Noël de Lille ?

alerte bombe .jpg
crédits : Twitter @matrapz

Mardi 4 décembre vers midi, la rue de l’Hôpital militaire, située à quelques mètres du marché de Noël a été évacuée par les forces de l’ordre en raison de la présence d’un véhicule suspect.

Mardi en fin de matinée, un passant a prévenu  une patrouille de policiers à pieds, qu’il avait aperçu des objets suspects à l’arrière d’une Citroën Xara garée en face du bar-restaurant l’Idiot, rue de l’Hôpital militaire.

Les policiers se sont rendus sur place et ont constaté la présence de trois bonbonnes de gaz et d’une valise remplie de câbles. Ils ont établi immédiatement un périmètre de sécurité sur cette artère qui relie la rue Nationale à la place Rihour où se tient depuis le 22 novembre, le marché de Noël de Lille. 

Une équipe de déminage s’est rendue ensuite rapidement sur les lieux. Les experts ont déduit après vérification qu’aucun système de mise à feu n’était présent à bord du véhicule. A 13h35, le périmètre est levé. L’opération aura duré environ deux heures.

Le propriétaire de la voiture entendu par la police 

Le propriétaire de la voiture a pu être identifié par les fonctionnaires qui l’ont auditionné au commissariat de Lille. Le suspect a expliqué qu’il ne pensait pas que le contenu de sa voiture pouvait provoquer une telle situation.

C’est la troisième fois depuis juillet que les forces de l’ordre évacuent une zone du centre de Lille pour une alerte à la bombe. Le 29 juillet dernier, c’était le palais de justice qui avait été bouclé à cause d’un coup de téléphone anonyme qui signalait à tort la présence d’explosif dans l’enceinte de l’établissement. Plus récemment le 1er septembre, la Grand-place avait été vidée en pleine braderie à cause d’une valise suspecte qui après expertise, ne contenait pas d’explosifs.

Côme Dubois