Même les trottinettes électriques polluent !

D’après une enquête menée par un bureau d’étude, les trottinettes électriques polluent autant qu’une voiture qui transporte plusieurs passagers. Même si son utilisation n’a pas d’effet néfaste sur l’environnement, son recyclage et sa fabrication en Chine présentent un bilan carbone assez inquiétant.

Qui aurait pu imaginer qu’un tel moyen de locomotion disposant de deux roues et un guidon puisse un jour polluer autant qu’un véhicule à moteur qui transporte trois passager ? Absolument personne car c’est sans conteste l’un des outils le plus utilisé mais aussi le plus controversé chez les français ces derniers temps. Pratique pour se déplacer et doté d’un rapport qualité raisonnable, la trottinette électrique va devoir réétudier sa fabrication mais surtout son recyclage.

En effet les trottinettes électriques sont fabriquées en Chine, un pays qui dépend fortement du charbon. Sa faible durée de vie pose également problème puisqu’en début d’année 2019, les trottinettes étaient inutilisables en moyenne au bout de 30 jours. Aujourd’hui elles vivent un peu plus longtemps puisqu’elles tiennent jusqu’à 6 mois. La société d’ingénierie Arcadis a tenu compte de la pollution que peut générer sa trottinette au quotidien.

Le ramassage des trottinettes pollue aussi…

L’avantage de la trottinette c’est que vous pouvez la déposer où vous voulez lorsque vous avez fini de l’utiliser. Et c’est en même temps cette liberté qui a conduit à des dérives telles que des vols, des vandalismes mais surtout les maraudes des opérateurs qui circulent en camion pour récupérer les trottinettes. Ces déplacements en camionnette sont parfois longs et ne sont pas non plus très écologiques.

Ce nouveau gadget va devoir donc revoir sa fabrication avec notamment des balises installés sur l’appareil afin qu’ils soient retrouvés plus facilement mais surtout son recyclage et sa sécurité d’utilisation. Le 10 juin 2019, un homme de 25 ans a été tué dans un accident de trottinette ce qui a encore plus remis en cause la place de cet outil dans le paysage urbain. Quoi qu’il en soit depuis début octobre, la trottinette est entrée dans le code de la route pour rappeler les utilisateurs à respecter les règles de circulation.

Ibrahim Khenichat