Des usagers reporters dans le métro et le bus

Au cours de ces trois dernières semaines, des usagers d’Ilévia ont pris la casquette de reporter pour analyser tous leurs déplacements en bus, métro ou tram. Le but ? Aider à améliorer les questions de sécurité et d’accessibilité des transports grâce à leurs avis.

L’originalité de l’enquête est que les reporters sont exclusivement des femmes. Au total, 40 ont ainsi été sélectionnées, de tous les âges et de toutes les catégories socio-professionnelles confondus. Les candidatures ont débuté à partir de fin octobre. Ilévia a envoyé un mail à beaucoup de ses utilisatrices qui dirigeait vers un questionnaire. C’est par lui que le choix des reporters s’est fait. Il n’y avait aucune exigence particulière, sinon une bonne orthographe. Certaines utilisatrices prennent ainsi les transports chaque jour, tandis que d’autres le prennent seulement deux à trois fois par semaines.

Capture d’écran 2019-12-08 à 10.44.12
Le mail proposant de participer à l’enquête

Le 18 novembre, une réunion s’est tenue dans les locaux de Qualimétrie, à Roubaix avec les 40 femmes sélectionnées. Pour cette enquête, Ilévia s’est associée à ce prestataire d’études de marché pour avoir tous les outils nécessaires à la réalisation de l’enquête. Au cours de la soirée, toutes ont pu faire connaissance tandis que les responsables de l’étude ont expliqué comment allaient se dérouler les trois semaines.

IMG_7865
Exemples de questions pour chaque trajet

Pour chaque trajet, un questionnaire devait être rempli sur un site spécialement créé pour l’enquête (l’heure, le mode de transport utilisé, l’affluence, le confort…). Chaque semaine, les reporters devaient effectuer au minimum deux allers-retours et poster quatre messages sur la communauté internet. Celle-ci avait le même fonctionnement qu’un réseau social ; les utilisatrices ont ainsi pu s’y retrouver facilement.

Capture d’écran 2019-12-08 à 11.01.38
Page d’accueil de la communauté

Chaque soir, la responsable de l’enquête postait une question sur la communauté. Les thématiques étaient variées afin de recueillir une pluralité d’avis. Maintenant que l’enquête est achevée, beaucoup de « reporters » en gardent une très bonne expérience. Toutes ont gagné 65€ de chèques cadeaux. Chaque semaine, les plus assidues ont également été récompensées par des places au Palais des Beaux Arts par exemple.

La communauté a ainsi créé un certain lien entre les utilisatrices et Ilévia. Elles ont pu se sentir écoutées et se satisfaire que leurs idées permettront, peut-être, d’améliorer la sécurité dans les transports en commun. En tant que femmes, toutes s’accordent sur le fait que prendre le métro, le soir, n’est pas rassurant. Elles ont ainsi suggéré de renforcer la présence d’agents dans les stations et les transports.

Capture d’écran 2019-12-08 à 11.02.16
Liste des questions posées sur la communauté

Cependant, d’autres n’ont pas apprécié de se sentir « surveillées ». En effet, si elles n’avaient pas répondu aux commentaires et pris les transports selon le minimum obligatoire, elles recevaient un mail des responsables de l’enquête pour leur rappeler qu’elles n’avaient pas rempli les exigences, sous peine de ne pas recevoir leur chèque cadeau. Si certaines reporters ont souhaité participer pour cet intérêt pécuniaire, d’autres ont déposé leur candidature pour des raisons désintéressées. Elles souhaitaient en effet pouvoir suggérer leurs idées sur une plateforme à leur écoute. Ce rappel a l’ordre a ainsi pu gâcher le plaisir de la mission reporter.

Flore Lheureux


Image mise en avant : ligne 1 du métro (©Archives/Amandine Vachez – Lille Actu)