A Lille, des voix s'élèvent contre le racisme

« Ras le bol des actes racistes et islamophobes » déclare un membre lillois de l’association marocaine des droits humains (MDH). Il n’est pas le seul à le penser. Entre 100 et 200 personnes s’étaient réunies le 14 décembre à 14h30 à Porte des Postes (Lille) pour dénoncer le racisme et l’islamophobie.

Selon deux bénévoles de l’association Identité plurielle, Ahnane et Fatima, la parole des femmes musulmanes n’est pas écoutée en France. « Les femmes sont persécutées, et on ne demande pas notre avis, » déplore Fatima. Preuve en est, Checknews révèle que de nombreux débats sur le voile ont été diffusés sur les chaînes d’information en continu, suite à l’aggression d’un élu RN contre une mère accompagnatrice en sortie scolaire le 11 octobre dernier. Au total : 85 débats sur le voile, 286 invitations mais aucune femme voilée.

« Ce n’est pas normal qu’une femme ne puisse pas mettre un voile sur la tête, musulmane ou pas. Où est la liberté ? »

Fatima, bénévole pour Identité plurielle

Pour lutter contre ce phénomène, les militantes d’Identité plurielle prônent un féminisme intersectionnel, luttant à la fois contre le sexisme, et d’autres formes de discrimination : racisme, homophobie, islamophobie… Elles portent comme étendard l’égalité des droits pour tous. « Nous demandons plus de justice, pour garantir la liberté et la démocratie, » affirme Ahnane.