Dans les bottes d’un jeune agriculteur

Début janvier, c’est le moment de labourer les champs pour préparer la terre aux futures plantations de maïs. Immergeons-nous dans une journée de travail de Nathan, un jeune agriculteur passionné de 19 ans, qui depuis qu’il a conduit son premier tracteur il y a 10 ans, ne l’a plus quitté. 

8h30 : direction le champ à labourer, non loin de chez lui. C’est au volant d’un tracteur datant des années 80 et qui appartenait à son grand père, que le labour du champ commence. 

 

Après quelques lignes de labour, une fuite d’huile survient. Il faut donc retourner jusqu’à la ferme pour déposer la charrue et trouver une solution avec son père, qui détient un élevage de cochons. Sur la route, il s’arrête pour balayer les résidus de terre sur la chaussée. Les usagers de la route ne sont pas toujours compréhensifs envers les agriculteurs. L’un d’eux a d’ailleurs exprimé, de manière déplacée, son mécontentement à cet instant, ce qui n’est pas rare.  

Grâce à la CUMA, organisation qui consiste à mettre en commun les machines agricoles entre des agriculteurs membres, Nathan se rend chez un voisin agriculteur lui aussi, chez qui se trouve une autre charrue. Les agriculteurs s’entraident. A Fleurbaix, les quatre JA (jeunes agriculteurs) et les plus anciens ont l’habitude de travailler ensemble et partagent leur passion.  

Afin de pouvoir fixer la charrue sur le tracteur, il lui faut utiliser une disqueuse.  Le métier d’agriculteur nécessite d’avoir de bonnes connaissances en mécanique, les réparations et l’entretien du matériel occupant une grande partie du temps. 

12h : De retour dans le champ, quelques réglages restent à faire, avant de retrouver des membres de sa famille pour déjeuner. Mais la journée n’est pas terminée. L’après-midi, il faudra finir de labourer ce champ, puis aller aider d’autres agriculteurs de la ville.  

Dans quelques jours, son cursus en BTS reprend. A l’issue de cette formation, il aimerait entre autres se lancer dans la production de houblon. 

 Hélène Decaestecker