Course-poursuite à Loos : une arrestation

À Loos, le 18 février dernier, un père de famille interdit de conduite à été arrêté au terme d’une course-poursuite. 

« Refus de s’arrêter et refus d’obtempérer avec mise en danger d’autrui » sont les faits retenus contre le père de famille, âgé de 30 ans, arrêté après une course-poursuite à Loos. Dans la voiture, la police a trouvé assise aux côtés du conducteur, sa compagne et deux de ses trois jeunes enfants à l’arrière. Condamné en 2013 pour des faits similaires, le trentenaire ne possède plus de permis depuis novembre 2018. 

De multiples infractions au code de la route 

Dans le casier judiciaire du prévenu, figurent sept infractions au code de la route. Sous contrôle judiciaire depuis 2018, à cause d’un accident de la route, le récidiviste avait purgé sa dernière peine en novembre 2019 pour conduite sans assurance. Aujourd’hui,  » parfaitement inséré professionnellement et socialement  » d’après son avocate, le prévenu s’investit pleinement auprès de sa famille depuis sa sortie de détention. Sa concubine le dit « changé » et dévoué à ses trois petits garçons. Le trentenaire, quant à lui, qualifie sa conduite illégale de « bête et inutile », et s’affirme prêt à assumer « d’avoir craqué« . Dépendant aux stupéfiants, il respecte scrupuleusement des analyses mensuelles de sang et d’urine, et se félicite : « le taux [de THC] baisse chaque mois ». Une rigueur jugée insuffisante d’après le procureur de la République qui le considère comme un « danger public« . Le conducteur récidiviste a été placé en détention provisoire, jusqu’à son procès qui aura lieu le 13 mars prochain.

Sophie BASQUIN