Découvrez les coulisses du centre de livraison Amazon de Sainghin-en-Mélantois

Le site de livraison Amazon de Sainghin-en-Mélantois emploie 120 salariés. La rédaction d’En Faits a pu visiter les lieux pour découvrir comment ces petites mains s’activent.

Amazon, le leader américain du e-commerce, nous a ouvert ses portes. En Faits s’est glissé dans l’entrepôt de Sainghin-en-Mélantois, à quelques kilomètres de Lille. Le site réceptionne les commandes passées en ligne, triées et préparées en amont par le centre de distribution de Lauwin-Planque, près de Douai. La rédaction vous propose une visite guidée de cette immense structure de 12 000 m².

100 CDI en janvier 2020

Ici, 75 % du personnel est en CDI. « C’est important pour que les salariés soient attachés à l’entreprise », lance Ronan Bolé, directeur d’Amazon logistique France. La société a embauché son 100e salarié en contrat à durée indéterminée il y a quelques semaines.

Richard Revire, directeur du site, explique que les 120 employés sont divisés en trois équipes. Et chacune a un rôle bien précis. L’après-midi, une première équipe gère la réception des cartons déposés par les camions. Ils proviennent du centre de distribution et stockage de Lauwin-Planque. Les colis sont ensuite étiquetés puis triés la nuit par une deuxième équipe. Et le matin, un dernier groupe de salariés s’assurent de les regrouper par zones de livraison en les plaçant dans des sacs. « Le plus gros de l’activité s’effectue donc la nuit », confie le maître des lieux.

Colis livrés par des entreprises indépendantes

Le géant américain des achats en ligne contribue au développement des petites entreprises. « Un article sur deux est vendu par une PME ou TPE. C’est une activité que l’on aimerait développer davantage », glisse Ronan Bolé. Quant à la livraison vers votre domicile, Amazon collabore également avec des sociétés indépendantes déjà implantées sur le territoire. 

Gaëlle Drucrocq représente Abeille Rush, l’une des quatre entreprises partenaires :« Un chauffeur livre en moyenne 120 colis chaque jour. Amazon a mis en place une application sur smartphone pour faciliter le trajet des livreurs ». Un service intuitif, permettant de savoir quels sacs embarquer dans son van et quel itinéraire emprunter. 

Nouvelles embauches et ouverture d’un nouveau site

L’entreprise prévoit d’acheminer 57 000 colis par jour dans le Nord et le Pas-de-Calais. Afin d’y arriver dans les meilleures conditions, la station devrait recrute chaque année des intérimaires en vue du grand rush de Noël. Un second établissement de ce type devrait ouvrir ses portes en 2020, à proximité de la métropole de Lille. « C’est une région très dynamique, qui est au centre de l’Europe. Nous avons besoin d’être encore plus présents dans le Nord », assure le directeur d’Amazon France. 

Olympe Bonnet