Où est passé le bébé suricate du zoo de Lille ?

Le parc zoologique de Lille abrite près de 100 espèces, soit près de 400 animaux. Mais ce dimanche matin, l’un d’entre eux manque à l’appel. Un bébé suricate, né la veille au sein du zoo, a disparu. Une enquête est en cours pour déterminer les causes probables de son absence de l’enclos. Immersion dans le Zoo de Lille.

Le parc animalier, ré-ouvert le 15 février, commence mal sa nouvelle année. Le zoo avait mis à profit cette fermeture annuelle pour remettre à neuf les locaux administratifs ainsi que pour rénover de nombreux enclos, à commencer par celui des suricates.

Source: 20 minutes

Une mauvaise année pour le zoo de Lille

Cette hibernation du zoo devait aussi être mise à profit pour se remettre non seulement du décès de Pong, le panda roux , mort de vieillesse ( il avait 17 ans) ; mais aussi de l’euthanasie de Adam, le jeune zèbre des montagnes arrivé en octobre. Victime d’un coup de corne de rhinocéros, l’équidé à rayures n’a pas pu être sauvé.

le jeune Adam, a son arrivée au zoo de Lille
Source : Le bonbon

La naissance de nouveaux résidents est une  bénédiction  pour le complexe zoologique, mais cet heureux événement est entaché par la disparition du nouveau-né suricate.

La piste de l’enlèvement

L’idée que le bébé sentinelle du désert ait été enlevé n’est pas exclue. Dans la nuit du samedi au dimanche, un ou plusieurs individu se sent introduits dans l’enceinte du parc. D’après les autorités, le(s) individu(s) seraient entrés à l’aide d’une table posée contre le portail,  samedi, vers 17h30 alors que l’établissement était fermé pour le 3ème samedi consécutif, à cause de vents violents. Les suspects auraient quitté les lieux le lendemain matin vers 9 heures. La police a également relevé des empreintes de pas dans l’enclos. Néanmoins, aucune trace d’effraction n’a été constatée. L’enclos des suricates n’est cependant pas grillagé. Il est à ciel ouvert, avec un simple muret qui sépare les visiteurs des animaux. La municipalité a porté plainte suite à cet incident.

D’autres éventualités probables

Même si le trafic d’animaux est une des raisons probables d’un tel enlèvement, rien ne confirme cette hypothèse. Un membre à l’accueil du zoo nous explique. « Rien ne dit qu’il a été volé. Il peut être caché ou tout simplement mort dévoré ». Un soigneur confirme «  Il n’est pas rare que les couples dominants de suricates dévorent la progéniture de leurs semblables. C’est ce qui se produit quand les bébés sont estimés non viables ».

L’hypothèse de la disparition peut également être réfutée par l’idée que le nouveau-né est potentiellement caché dans un terrier ou dans l’abris des petits carnivores, tous deux inaccessibles aux soigneurs. La municipalité acquiesce « l’hypothèse qu’il réapparaisse dans les jours qui viennent n’est pas exclue ».

Alice GADENNE