L’association STARTER d’aide à l’insertion a ouvert un nouveau local rue Eugène Jacquet

Fondée en 1996, l’association STARTER agit en faveur de l’insertion professionnelle et culturelle des Lillois. En février dernier, elle inaugurait son nouveau local situé rue Eugène Jacquet, quartier de Saint-Maurice Pellevoisin, « dans le but de combler toutes les attentes… de plus en plus nombreuses ».

« Agir ensemble pour les mêmes valeurs, la solidarité et la citoyenneté ». Dans son discours, Gérard Gambet, fondateur de l’association, rappelle les différentes avancées obtenues au fil des jours depuis la naissance de Starter : deux locaux, maintenant trois, des diplômes d’étude attribués chaque année, dont 29 pour le mois de janvier… Et une action qui s’est diversifiée. Si au départ Starter s’engageait à favoriser le lien entre les citoyens, aujourd’hui, l’équipe vise aussi l’aide à lemploi et offre la possibilité à tous les Lillois d’accéder à la culture en leur proposant des activités, des formations au numérique et des cours de français. « Notre champs d’action ayant augmenté, multiplier nos espaces d’accueil est apparu nécessaire. »

Saint Maurice Pellevoisin marqué par la mixité sociale

Avec l’ouverture de ce nouvel établissement, Starter souhaite accueillir un plus large public mais ne change pas de quartier. « Saint-Maurice Pellevoisin est marqué par la mixité sociale ». Entre les familles aisées et les étudiants, il y a aussi « des populations plus recluses sur elles-mêmes », explique Zerfa Bengouta, présidente de l’association. La rue Eugène Jacquet étant à proximité du centre Westfield Euralille, l’équipe souhaite profiter du dynamisme du centre. Tout le mobilier a été donné par la fondation Orange et de nombreux bénévoles ont contribué à l’aménagement du local. « On ne peut pas résoudre tous les problèmes mais on peut orienter vers la bonne direction. La plus belle réussite est de voir les habitants devenir ambassadeurs de leurs propres projets ».

Juliette Dicque