Natacha Bouchart réélue au premier tour à Calais : la réaction des candidats

Dimanche soir, la maire sortante LR Natacha Bouchart a été réélue au premier tour des municipales à Calais. Les six candidats réagissent à cette élection, qui s’est déroulée sur fond de Coronavirus et avec le faible taux de participation de 37,79 %.

Natacha Bouchart (LR) – 50,24%

« C’est que du bonheur. Ce n’est pas juste Natacha Bouchart qui a gagné. C’est grâce à ma liste, qui a œuvré durant ces mois de campagne. Je remercie l’ensemble des Calaisiens de m’avoir fait confiance. C’est une reconnaissance pour moi et pour la liste que je mène et les nouveaux élus. »

Virginie Quenez (UG) – 23,85 %

« Je veux d’abord rendre hommage aux personnes touchées par le coronavirus et aux personnels hospitaliers. Le résultat est décevant pour le collectif Respirer Calais 2020. Je constate que la jeunesse ne s’est pas beaucoup mobilisée, ce que je regrette beaucoup. Nous sommes persuadés d’avoir porté un projet porteur d’espoir. »

Marc de Fleurian (RN) – 17,91 %

« Un Calaisien sur six a voté pour Natacha Bouchart dans un contexte sanitaire très complexe, avec une mobilisation faible. C’est un électorat de clientèle qui veut poursuivre le mandat d’une maire sortante par intérêt immédiat. Les porte-à-porte que nous avons effectués ne représentent pas les votes. »

Laurent Roussel (DVG) – 4,7 %

« Mon ressenti est bien sûr la déception. Nous allons continuer notre travail effectué durant notre excellente campagne. Il nous manque quelques voix pour atteindre les 5 %. J’espère que ma place de conseiller municipal sera sauvée afin que je puisse continuer à défendre la population calaisienne. »

Rudy Vercucque (DVD) – 2,25 %

« L’élection ne respecte pas l’électorat calaisien. On revit l’élection présidentielle avec la victoire de Macron. Les annonces du Premier ministre (la France passée au stade 3 face au coronavirus, ndlr) ont été un coup de frein pour la campagne. Nous avons été transparents et très sincères. Le score de Marc de Fleurian est misérable. »

François Millot (LO) – 1,04 %

« Notre score, bien que modeste, témoigne de la présence d’un courant politique affirmant la nécessité que renaisse le mouvement ouvrier révolutionnaire : c’est un gage pour l’avenir car ce sera le seul moyen d’empêcher le capitalisme en crise d’entraîner la société dans une faillite. »

Propos recueillis par Thibaud Duquenne