L’IMA rend hommage aux artistes arabes de notre région

L’Institut du monde arabe (IMA) de Tourcoing propose du 19 septembre au 31 octobre une exposition nommée « Ici le monde ». Des œuvres d’artistes arabes de la région y sont réunies où se mêle leur culture d’origine et leur culture d’adoption.

Si vous aimez les expositions d’art et si vous avez 20 minutes devant vous, l’exposition « Ici le monde » pourrait vous plaire. Vous pourrez ainsi admirer les différents travaux d’artistes régionaux notamment ceux de Mahjoub Ben Bella, mort récemment.

Triptyque rouge I de Mahjoub Ben Bella peint en 2020 que l’on voit une fois la porte d’entrée passée

Dès l’entrée, l’hommage est rendu à Ben Bella, né en 1946 à Maghnia et mort en juin dernier. Son triptyque est mis en valeur dans l’exposition. Découpé en trois, il est posé sur chaque mur de la salle, un en face, le deuxième sur la gauche et le dernier sur la droite. Ce peintre a étudié aux Beaux-arts d’Oran jusqu’en 1965 avant de suivre son directeur, Claude Vicente, lorsqu’il a quitté l’Algérie pour l’École Supérieure d’Art de Tourcoing. Ben Bella deviendra alors l’un des artistes les plus connus du Nord-Pas-de-Calais et aura une renommée internationale. Dans ces œuvres il mélange les pratiques artistiques occidentales à ses racines algériennes et arabes. Tout cela est expliqué dans le premier audio de l’IMA. Et oui ! En plus de son exposition, l’établissement propose une visite audio disponible sur son smartphone. Il suffit pour cela d’utiliser l’application QR Code ou de taper dans la barre de recherche « IMA Tourcoing parole d’artistes ». Vous tomberez alors sur leur site et pourrez écouter les dix audios proposés : https://ima-tourcoing.fr/institut-monde-arabe/paroles-d-artistes/

Chacun parle de l’œuvre face à vous. Un symbole avec un casque et un numéro vous indiquera quand écouter l’audio et lequel. Dans la plupart, ce sont les artistes qui s’expriment. Ils nous expliquent l’interprétation de leurs propres œuvres, ce qu’ils ont voulu réaliser, pourquoi les ont-ils réalisés ainsi et leur rapport avec leur expérience. Les écoutes sont généralement courtes, elles vont d’une à cinq minutes sauf pour l’une qui va au-delà des 7 minutes.

Le Père, Wiame Haddad, 2012

L’exposition n’est pas seulement tournée autour des peintures. Vous y trouverez également de la céramique, des photos, des sculptures ainsi que des vidéos où des bancs sont mis à votre disposition afin de les regarder tranquillement.

Léa Comyn

À deux minutes à pied de la station Colbert, sur la ligne 2 du métro de la MEL, se trouve l’IMA de Tourcoing. L’entrée à l’exposition ne vous coûtera que 3 € en tarif plein, 2 € en tarif réduit si vous êtes étudiant ou avez moins de 26 ans. « Ici le monde » est ouvert au public du mardi au dimanche de 13h à 18h. Si vous n’avez donc rien de prévu pour ce week-end, n’hésitez plus et allez-y.