Loos : retour sur la rencontre avec les nouveaux habitants, édition 2020

La ville de Loos a réorganisé ce dimanche une nouvelle rencontre avec les nouveaux Loosois dans l’espace culturel, fraîchement rénové, « La Fileuse ».

Cet évènement gratuit a attiré une soixantaine de Loosois, la plupart d’entre eux nouveaux habitants. Ils ont pu rencontrer la maire, Anne Voituriez, ainsi que le conseil municipal et les référents de comité de quartier. Deux étages au-dessus se trouvait une exposition racontant l’histoire de l’imprimerie Danel, qui a été fondé au 19ème siècle. Au programme : discours d’accueil par la maire, tables rondes par quartiers, photo souvenir avec les géants, un sac en toile avec plusieurs guides sur les assos et les marchés et tirage au sort pour gagner différents prix.

Re-bienvenue dans la métropole

La plupart des nouveaux habitants interrogés viennent de la métropole, donc pour Christelle, qui vient de Ronchin, travaille à Loos et y a emménagé il y a un mois, elle ne se sent « pas perdue ». Ludovic habite à Loos depuis janvier. Pour lui, cette cérémonie est un bon moyen de rencontrer les élus après avoir emménagé il y a huit mois. Il a fait noter le « calme » de la ville, comparé à son ancien logement de Lille Sud, « mais le trafic » est un mauvais point. Sur ce sujet, la mairie travaille depuis quelques mois sur la généralisation de la limite de la vitesse à 30 dans toute la ville. Justine et Monica, venant eux aussi de Lille Sud, sont venues à cette conférence pour découvrir leur quartier. Elles ont déjà noué un lien avec le voisinage depuis qu’elles ont emménagé en janvier.

Avec modération

Bien sûr, la cérémonie devait se passer autrement. La mairie rencontre ses habitants un à deux fois par an, mais pour Mme Voituriez, cela n’aurait était « pas très éthique » de rencontrer les habitants l’année dernière durant la période électorale des élections municipales en mars. Puis arriva le confinement, qui retarda un peu plus l’évènement, jusqu’à aujourd’hui.

La cérémonie a été remaniée pour pouvoir respecter les consignes sanitaires : les tables furent disposées dans la grande salle au sous-sol de La Fileuse (normalement réservée pour la cantine des enfants le midi) et séparé en deux couloirs fléchés pour pouvoir permettre aux personnes de s’espacer et il y avait assez de tables rondes pour éviter des rassemblements trop conséquents. Par conséquence, plusieurs activités ont dû être annulés comme le verre de l’amitié avec une bière loosoise, dont les bouteilles ont été mis en jeu durant le tirage au sort, ou la visite de la salle de spectacle.

Si les évènements et les manifestations municipales vont reprendre le cours au fil du temps, la crise sanitaire et le récent passage de la métropole en alerte maximale (ce qui implique de nouvelles restrictions sanitaires) risque d’impacter les dates à venir ; le lancer de bonbon annuel sera certainement annulé, selon la maire, car les citoyens « vont ramasser les bonbons par terre », et le doute plane sur le maintien de la Saint Nicolas.