« Optimistes Attitudes -L’aventure humaine » : le Festival bat son plein malgré la pandémie

Du 1er au 21 octobre 2020, la 3e édition du Festival du Film Optimistes Attitudes se déroule à Lille et dans plusieurs villes et sites du Nord de France. Objectif : promouvoir la culture auprès des jeunes, dans une optique de partage.

14 villes. 15 sites. 37 films.

Le Festival du film « Optimiste Attitude » propose des diffusions gratuites pour tous. Le mot d’ordre de la sélection : optimisme. Pascal Defrance, directeur du festival, s’exprime sur la philosophie de l’évènement :  « Lorsqu’on cesse d’être dans l’aventure, on est comme une fleur qui fane. Il suffit parfois de poser un regard différent sur un problème pour pouvoir repartir. Dans le contexte du Covid on cherche à protéger la santé, mais on a tendance à oublier les autres aspects humains. La culture est une nourriture du quotidien ! ».

Un message de diversité pour la jeunesse

Ainsi, le festival propose fictions, documentaires, et animations choisis pour leur message d’ouverture et de valorisation de la différence. Une sélection effectué par un jury composés de volontaires, dont des adolescents. Comme le souligne le référent du lycée Mariette de Boulogne-sur-Mer, l’objectif du festival est de « semer des graines d’engagement ». De cette façon, le festival s’associe avec des écoles, mais également des associations de prévention et d’insertion comme ALEFPA ou 1, 2, 3 Soleil. En participant au Comité de Sélection des Films, les adolescents sont amenés à produire un regard critique sur des œuvres culturelles. Les thématiques sur le vivre-ensemble encouragent un esprit d’acceptation dans le jeune public.

Optimistes Attitudes se veut donc l’occasion d’échanges et de dialogues. Plusieurs débats sont organisés après les séances autour des films primés. Par exemple, Jean-Philippe Jacquemin, réalisateur du documentaire Contre vents et marées sur la Seconde Guerre Mondiale, sera présent à sa projection au Vert galant, accompagné d’un ancien résistant.

Des concert de musique folk sont également programmés pour le jour d’ouverture et celui de fermeture.

En partenariat avec la Région Haut-de-France et le département du Nord, le festival œuvre également à une irrigation culturelle du territoire. Parmi les lieux de diffusion figurent des petites communes telles que Nort-Leulinghem, ainsi que des lieux uniques et atypiques : le Fort du Vert Galant à Wambrechies, les salles de l’ALEFPA à Lille.

Le contexte de la pandémie n’altère pas le déroulement de l’événement. Elizabeth Masse, maire de Saint-André Lez Lille, déclare : « Tant qu’on respecte les mesures, il n’y a pas soucis. Les salles de cinéma ne sont pas touchées par les mesures préfectorales. » De cette façon, si les séances sont gratuites, il incombe de les réserver à l’avance par mail afin de contrôler l’affluence dans les salles.

Pauline Defélix