Covid-19 : Deux étudiants de l’Université catholique de Lille vendent des masques à 21 centimes

Maxime Paquet et Nicolas Verselle, tous deux étudiants à l’Université catholique de Lille en économie et finance, ont créé I2ME pour fournir des masques aux entreprises, aux particuliers et aux étudiants, à prix doux.

C’est pendant le confinement que l’idée germe dans l’esprit de Maxime. « Ma mère qui est pharmacienne, n’arrivait pas à se fournir ni en masques, ni en gel hydro-alcoolique », précise-t-il. Pour sa première commande, Maxime fait envoyer 40 000 masques en France, depuis la Belgique. De la famille, aux particuliers puis aux entreprises, la demande augmente et l’entreprise fait le choix de fournir en Chine. « Mon beau-frère travaille dans l’équipement médical, c’était donc plus simple de se fournir en Chine, nous avions un fournisseur de confiance, avec des masques homologués et de qualité optimale».

Maxime Paquet et Nicolas Verselle ont créé I2ME, pour des masques à prix réduits. (Lola Mahieu)

Depuis le lancement d’I2ME, ce sont près de 500 000 masques qui ont été écoulés par les deux amis et leurs collègues. Se fournir en masques sans casser sa tirelire : la combine est possible grâce à la réduction maximale des marges.

21 centimes l’unité

« Je suis venu ici chercher mes masques, c’est pas cher, et c’est pratique », témoigne Alex, étudiant en sciences. Ce jour-ci, les deux collègues tiennent un stand à la faculté de droit pour proposer des boîtes de 50 masques au prix de 11 euros, soit 0,21 centime pièce. « Nous avons beaucoup de demandes de la part des étudiants, notre stock d’aujourd’hui devrait s’écouler », sourit Maxime. Bons marchés et accessibles, les marques ne sont cependant ni made in France, ni écologiques, ce qui pourrait en décourager certains.

Pérenniser le service

« On aimerait continuer l’activité, en signant des contrats avec des entreprises, et des hôpitaux ». Depuis le déconfinement, les entreprises françaises doivent assurer un stock de masques sur 10 semaines.
« Avant on passait par avion, c’est rapide, mais c’est aussi plus cher. A l’avenir, nous avons plus de temps et nous nous fournirons par bateau, c’est plus long mais aussi moins cher ».

Lola Mahieu

Infos Pratiques :
Pour passer les commandes, I2ME a mis en place un site internet : https://www.groupei2me.net/