Affaire Thoen : Canal + dans la tourmente ?

Présent tous les week-ends dans le Canal Sports Club, Sébastien Thoen a été licencié par Canal + pour avoir parodier l’émission L’Heure des Pros de Pascal Praud. Plus qu’un renvoi, le licenciement de Sébastien Thoen déclenche une affaire médiatique au sein du groupe Canal.

Sébastien Thoen sur le plateau du Canal Sports Club – Crédit Photo : Augustin Détienne

La situation de Canal + semblait pourtant aller mieux ces derniers temps. Mediapro déchu, la société dirigée par Maxime Saada a le vent en poupe pour récupérer les droits télés de Téléfoot. Cependant, Canal est critiqué depuis le renvoi de l’humoriste Sébastien Thoen. Le 19 Novembre, Winamax diffuse sur ses réseaux un sketch dans lequel le chroniqueur figure notamment aux côtés de Julien Cazarre. Dans cette parodie, les humoristes se moquent de l’émission L’Heure des Pros présentée par Pascal Praud et diffusée sur CNEWS, chaîne du groupe Canal.

Cet humour provocateur n’a jamais été apprécié par le PDG Vincent Bolloré, ce dernier étant à l’origine de l’arrêt d’émissions comiques comme Les Guignols de l’info et Le Grand Journal. Le départ forcé de Sébastien Thoen fait cependant du bruit sur les réseaux sociaux et au sein de la rédaction de Canal. En interne, 150 journalistes ont signé un texte pour s’indigner d’une atteinte à la liberté d’expression.

« Ce n’est pas à cause du sketch« 

Les réactions diverses ont obligé Canal + à prendre la parole sur ce licenciement : « Sébastien s’est affiché avec des personnes qui dénoncent et dénigrent constamment, sur des antennes concurrentes, la direction et le service des sports de Canal +. C’est pour cette raison uniquement et pas pour le sketch » s’est justifié Gérald-Brice Viret, le patron des antennes de Canal.

De nombreux journalistes ont donné leur soutien à l’humoriste sur les réseaux sociaux après son éviction. En plus de la pétition au sein de la chaîne cryptée, le commentateur Stéphane Guy, lui a adressé une pensée avant le coup d’envoi de Montpellier – PSG : « Je veux saluer l’ami Sébastien Thoen qui n’a pas eu la sortie qu’il aurait méritée, on lui souhaite bon vent. Il faut se méfier des humoristes parce que, quelques fois, ils disent des choses pour plaisanter. » La sortie du commentateur fétiche des affiches de Ligue 1 n’a pas plu à Canal +, qui a décidé de licencier Stéphane Guy pour avoir apporter son soutien à Sébastien Thoen.

Si la chaîne ne s’est toujours pas exprimée sur le second renvoi, les deux hommes concernés n’ont toujours pas communiqué depuis depuis leur départ de la chaîne cryptée.

Louis Havet