Noël en Australie, ou quand les fêtes riment avec plage et maillot de bain

Et si on voyageait un peu ? En ces temps où il est pourtant si compliqué de le faire…Nous avons rencontré une expatriée française en Australie qui nous raconte le Noël local, bien loin des repas traditionnels que nous connaissons. Là-bas, la fin d’année signifie le début de l’été et des grandes vacances, avec Noël pour bien commencer ce petit « break ». Menu, coutumes et Père Noël en maillot de bain…Découvrons l’Australie en période de fêtes !

Nathalie est une mère au foyer de 49 ans, qui vit en Australie depuis maintenant 22 ans. C’est donc peu de dire qu’elle connaît bien le Noël à l’australienne. Elle n’hésite donc pas au moment de dire la principale caractéristique des fêtes de fin d’année : « C’est le plein été ici, et cela change tout ». Une inversion des saisons qui donne une image bien modifiée du mois de décembre, à commencer par les vêtements. Là-bas, oubliez bonnet, écharpes et gros pull en laine, en Australie « on est en t-shirt et petite robe à bretelles » nous confirme Nathalie. Et forcément, Noël ne se passe pas au coin du feu, mais bien au bord de la mer ou de la piscine. « Ici, on fait souvent un barbecue pour le 25, les enfants jouent dans la piscine, et ceux qui habitent à côté de la plage y vont » rajoute Nathalie.

Mais si le repas de Noël se fait aussi le 25 décembre chez nos amis australiens, le calendrier n’est pourtant pas le même. Le réveillon du 24, habituel voir même traditionnel en France, n’existe pas là-bas : « Le 24, ce n’est rien du tout » nous dit en effet Nathalie. « Certains australiens vont dans des RSL ce jour-là. Ce sont des clubs créés pour les soldats ayant servi dans l’armée australienne, et qui permettent aux gens de se retrouver pour boire un coup entre amis. Ils vont là-bas partager un moment et rentrent chez eux vers 22 ou 23 heures, puis ils attendent le Père Noël » rajoute t-elle. Le 25 décembre reste donc le jour le plus important du Noël australien, mais là-bas, c’est le 26 qui est aussi essentiel. « Le 26, en revanche, est férié ici » nous dit Nathalie, et pour une raison très simple : «  Le shopping. En Australie, c’est le premier jour des soldes et seuls les magasins sont ouverts donc tout le monde y va pour faire des affaires ». 

Le RSL de Cronulla (Australie), où les australiens aiment se retrouver en famille ou entre amis pour boire un coup à défaut de réveillon. (Crédit Photo : Trip Advisor)

Et à part du shopping, que font les Australiens durant ces jours de Noël ? Et bien ils regardent du sport. C’est une tradition assez commune dans certains pays du Commonwealth comme le Canada ou l’Angleterre avec le fameux « Boxing day », ces matchs de football qui se déroulent entre noël et Nouvel An. Mais en Australie, on préfère le cricket. Le 26 décembre débute un match de gala entre l’équipe nationale de cricket et une autre sélection nationale qui vient spécialement pour l’occasion. Le match se fait sur plusieurs jours alors cela fait du divertissement. Et pour information, c’est l’Inde qui affrontera l’Australie dans l’édition 2020 de ce « Boxing Day Test Match ». Mais les fans de sport australiens ont le choix pour se divertir, puisqu’à Sydney le 26 décembre, c’est aussi le départ de la course Sydney-Hobart. Il s’agit d’une course de voile reliant la plus grande ville du pays à Hobart, en Tasmanie, et dont la popularité ne cesse de croître en Australie. « Les gens regardent cette course aussi, c’est diffusé sur toutes les chaînes » nous dit Nathalie. « Et lors du départ de la course le 26 à midi, les gens sur la plage peuvent voir tous les bateaux partir, ils leur souhaitent bon courage…Les bateaux passent ensuite le long de la côte de Sydney, c’est très agréable à voir » complète-t-elle. 

Charité, « Christmas Carols » et « sea food » au programme du Noël australien

Un Noël sportif et estival pour les Australiens donc, mais qui savent aussi rester dans la tradition de ce moment si particulier. Du côté des choses typiques qui ressemblent à notre période des fêtes, il y a les chants de Noël. « Ici, on appelle cela des Christmas Carols » précise Nathalie, « On peut en voir tout le mois de décembre en Australie, et il arrive régulièrement qu’il y ait des réunion dans des parcs ou des endroits de la ville pour chanter des chants de Noël en famille ou entre amis ». Dans le même genre, les décorations de Noël sont communes dans les extérieurs australiens, une tradition qui se perd de nos jours en France. « Ici, c’est encore très présent » nous dit Nathalie, « les gens décorent tous leur maison et leur jardin avec de grandes guirlandes lumineuses, des père Noël, et même des koalas ou des kangourous sur un traineau parfois ! ». Mais lorsque l’on évoque ces moments un peu plus « traditionnels » des fêtes de Noël, il y en a un très développé au pays des kangourous : la charité. « En Australie, dans tous les grands magasins, il y a un grand arbre de Noël avec des étiquettes à détacher » raconte Nathalie, « Sur cette étiquette, il y a par exemple écrit « Garçon – 8 ans – aime le sport », et n’importe qui peut la prendre pour acheter un cadeau, attacher l’étiquette dessus et le déposer dans des associations qui vont offrir tous les cadeaux aux gens dans le besoin pour Noël ». Elle rajoute même : « Les australiens adorent les charités, ici tout le monde fait partie d’une association comme le Rotary ou le Lions Club ». Les kangourous ont la main sur le coeur.

Le repas de noël en Australie ? Un grand buffet avec des fruits de mer, des salades estivales mais aussi parfois : de la dinde ! (Crédit Photo : Sheraton Melbourne Hotel)

Et pour terminer : que mange t-on pour Noël en Australie ? Là encore, de petites ressemblances mais le menu a bien quelques notes exotiques. Déjà, « ce n’est jamais un repas à table traditionnel, où l’on est assis avec une belle tablée…» précise notre expatriée française, « On est souvent autour du barbecue ou dans la piscine, et on fait davantage un petit buffet auquel on peut se servir pour faire son repas ». Et que contient ce buffet ? « Il y a beaucoup de « seafood » » nous répond Nathalie. Comprenez du poisson, beaucoup de fruits de mer et donc du frais en cette période estivale. Mais la tradition n’est pas oubliée, et si elle est moins présente en Australie, la dinde a tout de même sa place sur la table : « Il arrive que certains fassent quand même une dinde, ou alors un gros jambon à l’os entier que l’on sert avec des salades d’été » confie Nathalie. Et pour le dessert alors ? Une classique bûche de Noël ? Pas du tout, c’est un dessert inattendu que mangent les australiens lors des fêtes : de la pavlova. Ce gâteau à base de meringue et de crème fouettée nappé de fruits sur le dessus est le dessert star là-bas. « Tout le monde mange une pavlova à Noël. Chez moi, je fais quand même une bûche, mais cela n’existe quasiment pas ici, c’est très rare » confirme Nathalie.

Vous l’aurez compris, ce Noël au pays des kangourous est donc bien singulier.

Antoine James

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s