Entre loisirs et mémoire, le blog de deux retraités séduit les Lillois

Dans le quartier de Saint Maurice-Pellevoisin, Nadine et Jean-Michel Delepouve animent un blog journalistique dédié aux loisirs et au patrimoine de leur quartier. Lancé il y a quatre ans, il connaît un vrai succès. Rencontre.

Après une vie bien remplie ponctuée de voyages, de moments familiaux riches et de carrières professionnelles prenantes, pas questions pour Nadine et Jean-Pierre Delepouve de rester passifs. Tout commence il y a 4 ans par des cours d’informatique donnés par la ville de Lille. « C’était un cours pour les seniors. Dans notre travail nous étions déjà connectés avec le monde, nous voulions continuer à apprivoiser l’ordinateur », précise Jean-Michel. Rapidement, le couple apprend à poster des écrits et envoyer des photos, et construit en parallèle son projet de blog sur les loisirs et les mémoires du quartier de Saint Maurice Pellevoisin. « Nous avions des archives photos de Lille à partager.»

Depuis 4 ans Nadine et Jean-Michel Delepouve tiennent un blog sur les loisirs et les mémoires de Lille ( Lola Mahieu)

Déjà 1220 abonnés

D’un article sur l’émission « la Meilleure Boulangerie de France », à un autre sur le patrimoine de leur quartier, Nadine et Jean-Pierre, écrivent sur tous les sujets pourvus qu’ils procurent de la joie à leurs lecteurs. Tout comme sa maman, professeure de français, Nadine aime écrire : « certains font des mots croisés, moi c’est l’écriture », sourit-elle. « Ma femme m’impressionne, elle est capable de regarder Netflix et écrire en même temps », s’amuse son mari. « Nous écrivons en priorité pour les habitants du quartier, pour qu’ils puissent avoir des renseignements sur la vie culturelle ». Mais rapidement, le succès dépasse les rues, puis les frontières de la France. « Notre premier pays lecteur, ce sont les Etats-Unis. Sûrement des expatriés...». Le couple est fier de ce succès, d’autant que le blog cumule 600 000 vues et 1220 abonnés en l’espace de 4 ans.

Pour créer du lien

Parmi les histoires qui ont ému les internautes, celle d’une ancienne maison du quartier Saint Maurice qui accueillait des enfants abandonnés, momentanément ou définitivement, lors de la Seconde Guerre mondiale. « Un jour, une dame a commenté, elle avait été déposée dans ce lieu, et était émue aux larmes de nous avoir lus. » A son tour, cette dame a partagé des photos du lieu : « nous aimons rappeler des souvenirs aux personnes, et encore plus quand cela rebondit avec d’autres archives », conclut le couple.

Lola Mahieu