Quelle est l’origine de la Journée internationale des droits des femmes ?

La journée internationale des droits des femmes est célébrée tous les 8 mars partout dans le monde. Pourtant, peu connaissent son histoire et ses origines. Alors, pourquoi célèbre-t-on la journée des femmes le 8 mars ? Comment est née cette journée symbolique ?

De l’Europe à l’Amérique en passant par l’Asie, la date du 8 mars est connue de toutes et tous. Ce jour-là est une journée d’action, de sensibilisation et de mobilisation dédiée à la lutte pour les droits des femmes, l’égalité et la justice. Chaque année, c’est le moment où l’on dresse aussi un bilan des avancées faites pour et par les femmes. Mais pourquoi cette date ?

Il faut remonter au début du XXème siècle. À cette époque, les luttes ouvrières et les manifestations de femmes réclament le droit de vote, de meilleures conditions de travail mais aussi l’égalité des sexes, et cela dans le monde occidental.

L’idée voit pour la première fois le jour grâce à Clara Zetkin. Militante socialiste allemande, elle évoque le sujet en 1910 lors de la deuxième conférence internationale des femmes socialistes réunies cette année-là à Copenhague, au Danemark. Une démarche soutenue par moins de cent femmes en provenance de 17 pays, déterminées notamment à acquérir le droit de vote.

Le premier jour de la Révolution russe

L’initiative prend de l’ampleur. Les femmes russes prennent même le risque d’organiser des rassemblements clandestins le dernier dimanche du mois de février 1913. Le mouvement se poursuit lorsque, le 23 février 1917 (soit le 8 mars sur le calendrier grégorien), des ouvrières russes décident de lancer une grève générale à Petrograd réclamant du pain et la paix, signant le début de la Révolution bolchévique.

Les manifestations de femmes ouvrières qui se déroulent à Petrograd en 1917 amorcent la révolution russe. | BETTMANN/CORBIS

Il faut attendre la fin de la Seconde Guerre mondiale pour assister à chaque 8 mars, aux traditionnelles célébrations de la journée internationale des droits de la femme. Elle est finalement officiellement reconnue par l’Organisation des Nations Unies après le regain féministe dans les années 1970.

Et la France alors ?

Le mouvement a également pris de l’ampleur en France. Plusieurs mouvements ouvriers menées par des femmes, notamment les « Penn Sardines» ont été précurseurs de cela. Deux mille ouvrières bretonnes décident de paralyser les conserveries de sardines en lançant une grève importante en novembre 1924 pour protester contre la pénibilité et la rémunération de leur travail. Et après 46 jours de lutte, ces sardinières obtiennent gain de cause : une hausse de salaire, le paiement des heures supplémentaires et celui des heures effectuées la nuit.

1982 : Pourquoi une journée des droits des femmes ? | Archive INA

Le droit de vote et l’éligibilité aux femmes en 1944, a marqué l’histoire des droits des femmes, tout comme la loi sur l’avortement en 1975. Ce n’est finalement que le 8 mars 1982, que François Mitterrand décrète sous l’impulsion d’Yvette Roudy, la journée des droits de la femme. Et depuis, chaque 8 mars, dans de nombreuses villes, les Français descendent dans la rue pour manifester. Cette journée de manifestations planétaire est aussi l’occasion de faire un bilan des luttes des femmes de l’année précédente.

Claire Boubert