Peut-on faire confiance à Éric Zemmour ?

De 200.000 téléspectateurs début 2020, l’émission Face à l’info sur CNews culmine à plus de 700.000 début 2021. Devenu incontournable, celui à qui on prétend une ambition présidentielle, Éric Zemmour, est-il fiable ? Sur la semaine du 1er au 5 mars, En faits a relevé tous les chiffres cités par le journaliste. Sont-ils justes ou extrapolés pour flatter ses téléspectateurs ? Analyse

Éric Zemmour, chroniqueur phare de CNews – JOEL SAGET / AFP
  • La Suède connaît le même nombre de morts de la Covid que la France, alors que le pays n’a jamais confiné. FAUX et VRAI

En date du 14 mars 2021, le nombre de Suédois décédés à cause de la Covid-19 est de 13.000, alors qu’en France, 90.000 personnes ont succombé. L’affirmation factuelle du journaliste est donc largement erronée. En revanche, ramené au même nombre d’habitants, la Suède comme la France connaissent en effet une mortalité quasi similaire. La Suède a une population de 10 millions d’habitants quand il y a 66 millions de Français (13.000 x 6,6 = 85.800 ~ 90.000).

  • La croissance économique en 2020 dans les pays à politique « 0 Covid » est supérieure de 6 points par rapport à 2019. FAUX

Les pays à stratégie « 0 Covid » ne sont pas nombreux. On peut notamment citer l’Australie ou la Nouvelle-Zélande qui n’a connu que 26 décès et 2500 cas depuis le début de la pandémie. Ces pays ont adopté des mesures très strictes afin d’endiguer la diffusion du virus. La Nouvelle-Zélande par exemple a fermé dès l’apparition des premiers cas toutes ses frontières. Alors, leurs économies respectives sont -elles en forme ? Non. En 2019, la croissance de la Nouvelle-Zélande était de +2,2% pour s’établir à -6,1% en 2020. Même constant pour l’Australie avec une croissance de -0,3% en 2019 et de -3,5% d’après les estimations.

  • A contrario, la croissance économique en 2020 dans nos pays européens et occidentaux est inférieure de 3 points par rapport à 2019. FAUX

Là encore, les chiffres parlent d’eux-mêmes. La France connaissait en 2019 une croissance de +1,5% avant de dégringoler de 8,3%. Il en va de même pour l’Allemagne, dont la croissance était de +0,6% en 2019 avant de se contracter de 5% en 2020. Concernant le « leader occidental » que sont les Etats-Unis, leur croissance était de +2,3% en 2019 et finit sa course en 2020 avec une chute de 3,5%. Mis à part les Etats-Unis, la chute de 3 points indiquée par Éric Zemmour est donc trop légère pour coller à la réalité.

  • Le taux de vaccination en France est de 7% de la population, 20% aux Etats-Unis, 28% au Royaume-Uni et 91% en Israël. VRAI

L’affirmation d’Éric Zemmour du mercredi 3 mars est juste à condition d’y apporter une petite nuance. Il faut bien différencier le taux de vaccination, c’est-à-dire le nombre de personnes entièrement vaccinées et donc protégées, du nombre de doses injectées. A la date du 14 mars, 7,6% des France ont reçu une ou plusieurs doses de vaccins, 21,5% des Américains, 36,5% des Anglais et 59,7% des Israéliens. C’est concernant le cas israélien que cette différence n’a pas été correctement faite. Avec 3 chiffres valables sur 4, on lui accorde tout de même ce point.

  • 10 millions de personnes sont d’origines africaines en France. FAUX

On n’en est pas loin Monsieur Zemmour, mais ce n’est pas encore ça ! D’après l’INSEE, il y aurait, en France, en 2018, 3,1 millions de personnes en France nées sur le continent africain. Cela correspond aux immigrés de nationalité étrangère et aux immigrés naturalisés. A cela, il faut rajouter 3,3 millions d’enfants nés d’au moins un parent d’origine africaine. On arrive donc à un total de 6,4 millions de personnes ayant des origines en Afrique. A un tiers près, vous n’étiez pas loin !

  • En France, les prisonniers ont droit à 3 mois de remise de peine automatique la première année, puis 2 mois les années supplémentaires. VRAI

Affirmation entièrement vraie. Il faut également rajouter à cela une remise automatique de 7 jours par mois pendant les 12 premiers mois d’emprisonnement, dans la limite de 2 mois cumulés. Ainsi, pour reprendre l’exemple de service-public.fr, « une personne condamnée à une peine d’emprisonnement de 2 ans et 4 mois aura droit à un crédit de réduction de peine de 5 mois et 28 jours ». Il existe aussi des réductions complémentaires : 3 mois de réduction par année d’incarcération ou 7 jours de réduction par mois d’incarcération (lorsque la durée de d’incarcération est inférieure à 1 an) pour bonne conduite ou investissement dans sa réadaptation sociale.

  • Madame Belloubet (ancienne Garde des Sceaux) a libéré une masse de détenus pendant la pandémie. On est désormais à 60.000 détenus en France. VRAI

Effectivement, la France comptait juste avant le premier confinement de mars 2020 plus de 72.000 détenus pour s’établir en mai à 59.000. Depuis, la population carcérale a augmenté pour atteindre 63.000 personnes fin décembre. A noter qu’en France, il y a 60.626 places dans les quelque 188 prisons opérationnelles.

  • 100.000 peines de justice ne sont pas appliquées en France. VRAI et FAUX

En effet, d’après le sous-entendu et la philosophie du journaliste, il y a bien 100.000 peines prison qui ne sont pas exécutées derrière les barreaux, d’après un rapport du ministère de la Justice de 2013. Mais cela ne signifie pas qu’aucune peine n’existe. Cela correspond surtout aux aménagements de peines existant en France, notamment la mise en place d’un bracelet électronique ou d’un pointage au commissariat.

Sur une semaine de débats, on se rend rapidement compte que le nombre de chiffres officiels utilisés par le journaliste ne sont pas nombreux. A peine plus d’un chiffre par émission. Son discours se base principalement des concepts qu’il répète d’émission en émission, et que nous ne pouvons pas juger : chacun peut interpréter à sa guise un fait. Néanmoins, ces fameux faits chiffrés ne peuvent être tronqués, ils sont justes ou faux. Concernant Éric Zemmour, on remarque une double ambiguïté. D’abord une surévaluation des données qui lui permet d’étayer ses pensées, et surtout des approximations de chiffres réels, qui ne sont pas toujours poussés au bout de leur signification. On peut donc plutôt lui faire confiance, à condition de rester averti sur les sujet soulevés.

Benjamin Grischko