Cérémonie des César: des acteurs cultes aux grands espoirs

La 47 ième cérémonie des César aura lieu le 25 février 2022, dans quelques semaines. Meilleure réalisation, meilleur premier film, meilleur film documentaire, toutes les catégories contiennent des artistes talentueux et des réalisations singulières.  

Une cérémonie un peu particulière se prépare cette année. Le décès de l’acteur Jean-Paul Belmondo a réellement bouleversé le cinéma français, c’est pourquoi L’Académie des Arts et Techniques du Cinéma lui rend hommage en lui dédiant l’affiche de la 47e Cérémonie des César. Un triptyque tiré du film culte Pierrot le fou, réalisé par Jean-Luc Godard. Présidée à l’Olympia par la Danièle Thompson qui a également travaillé avec Jean-Paul Belmondo, cette réalisatrice et scénariste a écrit des comédies devenues cultes comme La Grande Vadrouille, La Folie des grandeurs, ou Les Aventures de Rabbi Jacob. On lui doit les scénarios de Cousin, Cousine (1975) mais aussi le film culte, la Boum (1980). De nombreuses personnalités comme Cate Blanchett, l’actrice Australienne seront présentes. Cette artiste aux multiples facettes a déclaré « Je suis vraiment heureuse », a confié la star australienne. « Le cinéma français, je ne sais pas pour vous, mais pour moi, ça a été une énorme influence. Tous les films avec Isabelle Huppert… Je suis vraiment ravie !« . 

Nouvelles catégories et nouveaux visages  

Trente-deux nouveaux visages du cinéma français qui ont brillé l’an dernier sont nominés pour le César Meilleur Espoir Féminin et du Meilleur Espoir Masculin. Les 16 hommes et femmes sont mis à l’honneur dans un court-métrage réalisé cette année par le duo Thierry Demaizière et Alban Teurlai. On y retrouve l’actrice belge Salomé Dewaels qui a brillé par sa performance dans Illusions Perdues mais également la mannequin Agathe Rousselle dans son rôle pour Titane. Cette année la cérémonie sera présentée par Antoine de Caunes, qui avait été maître de cérémonie pour la dernière fois en 2013. À savoir que deux nouvelles récompenses sont introduites lors de cette édition : le César des meilleurs effets visuels et le César du meilleur court métrage documentaire, qui avait été décerné pour la dernière fois en 1991. 

Clémentine Marié