Blanche-Neige et les 7 « créatures magiques »

Depuis le début de l’année, un scandale sévit à Disney. Depuis les annonces de la production de prendre une actrice Latino pour le rôle de Blanche-Neige. Ce film est le premier long métrage animé de l’histoire qui a remporté des Oscar en 1936. Ayant une base solide de dessin animé, la firme aux grandes oreilles à décidé de surfer sur la vague des remakes. 

Peter Dinklage à l’assaut du changement 

Cette annonce a créé de nombreuses réactions comme celle de Peter Dinklage au micro de Marc Marron, il critique le projet de paradoxe hypocrite sur le nanisme 

« Il y a beaucoup d’hypocrisie. Sans vouloir offenser qui que ce soit, j’ai été un peu surpris lorsqu’ils ont annoncé qu’ils confiaient le rôle de Blanche-Neige à une actrice latino alors qu’en parallèle ils s’évertuent à raconter l’histoire de Blanche-Neige et les sept nains. Prenez un peu de recul et regardez que vous faites là ! Cela n’a aucun sens pour moi […]

Ils sont progressistes d’une certaine manière, mais ils continuent à faire cette putain d’histoire arriérée où sept nains vivent ensemble dans une grotte. Qu’est-ce que vous faites ? Est-ce que je n’ai rien fait pour faire avancer la cause ? Je suppose que je ne suis pas assez important. L’actrice et l’équipe ont tout mon respect, mais personnellement ça me choque. »

Une justification bancale ? 

Ce dernier est connu pour prendre la cause à coeur, puisque ce dernier est directement concerné par la situation du nanisme 

Il revendique que son interprétation de Tyrion Lannister poussait à aller au-delà des apparences. en standardisant le regarde du publique sur le nanisme  

Le porte-parole de Disney a immédiatement réagi :

“Pour éviter de renforcer les stéréotypes du film d’animation original, nous adoptons une approche différente avec ces sept personnages et avons consulté des membres de la communauté du nanisme. Nous sommes impatients d’en partager davantage alors que le film entre en production après une longue période de développement ».

Par la suite Disney à décidé de retirer les nains du long-métrage pour les remplacer par des “créature magiques”

Après la Cancel Culture qui s’empare du baiser non consentit, Blanche-Neige ne cesse d’enchainer les scandales. Il reste plus qu’à Disney à se mettre  au boulot